Emmie Charayron a démontré, cet après-midi à Pontevedra, qu'elle avait la classe mondiale. La Française a, en effet, laminé ses adversaires à pied, s'imposant avec près d'1'30 sur la Tchèque Vendula Frintova qui a dominé au sprint l'Italienne Anna Maria Mazzetti. Déception en revanche pour la seconde Française, Carole Péon qui en retard après le vélo, a préféré jeter l'éponge.

C'est par une chaleur accablante que les 55 concurrentes se positionnent sur le ponton de départ. Dossard numéro, Emmie Charayron est la première à choisir son emplacement. Carole Péon est la 3e.

La natation permet à cinq filles de prendre de l'avance sur le vélo : Margit Vanek (Hon), Jodie Stimpson et Abbie Thorrington (Gbr), Sarissa De Vries (Ned) et Aileen Morisson (Irl). Du côté français, Emmie Charayron concède 51 secondes, Carole Péon 1'16.
TRANSITION-PEON.jpg

Place au vélo, constitué de 8 tours de 5 km. Le quintet de tête résiste deux tours avant de se faire avaler par un gros peloton d'une trentaine d'unités comprenant toutes les favorites, excepté Carole Péon (2e en 2010), la Luxembourgeoise Élisabeth May (2e en 2009) et l'Allemande Rebecca Robisch qui a préféré arrêter après une natation calamiteuse.

VELO-PEON.jpg

Malgré leurs efforts, les poursuivantes ne verront plus jamais la tête de course. C'est avec un retard supérieur à la minute qu'elles démarrent la course à pied.

Pendant ce temps là en tête, Emmie Charayron a démarré bille en tête. Au premier km, la Française passe avec 3 secondes d'avance sur Vendula Friintova, elle-même, suivie de près par la Belge Katrien Verstuyft, l'Espagnole Ainhoa Murua et l'Italienne Anna Maria Mazzetti.
VELO-tete.jpg

La leader n'aura de cesse de faire fructifier son avance au fil des tours. À mi-course, la sociétaire du Lagardère Paris Racing a déjà relégué ses poursuivantes,au nombre de trois (Mazzetti, Frintova et Murua), à 45 secondes.

La cause est entendue. Emmie Charayron file vers la victoire. Elle prend le temps d'embrasser la foule, de taper dans quelques mains et de se retourner une nouvelle fois vers son entourage avant de couper la banderole d'arrivée. Favorite de la course, la tricolore a assuré parfaitement son statut, prouvant par la même occasion qu'elle avait la stature mondiale.
CAP-emmie.jpg

L'ancienne championne du monde junior dut patienter près d'1'30 avant d'accueillir sa dauphine, Ventula Frintova. La Tchèque a dominé au sprint l'Italienne Anna Maria Mazzetti. Au grand dam du public espagnol, l'Espagnola Ainhoa Murua.
POURSUIVANTES-cap.jpg

Classement

  • 1 Emmie Charayron (Fra) 2h04'00
  • 2 Vendula Frintova (Tch) 2h05'27
  • 3 Anna Maria Mazzetti (Ita) 2h05'28
  • 4 Ainhoa Murua (Esp) 2h05'40
  • 5 Yuliya Yelistratouva (Ukr) 2h06'10
  • 6 Marina Damlaincourt (Esp) 2h06'21
  • 7 Radka Kovacs (Hon) 2h06'22
  • 8 Sarah Fladung (Ger) 2h06'27
  • 9 Helle Frederiksen (Dan) 2h06'29
  • 10 Jodie Stimpson (Gbr) 2h06'41