De notre envoyé spécial. Les championnats d'Europe Courte Distance ont choisi comme cadre cette année la ville espagnole de Pontevedra, située à 25 km de Vigo, en Galice.

L'évènement débutera ce soir par les courses juniors (départ filles : 17h45, départ garçons : 20 h).

4 Français ont été sélectionnés pour ces épreuves : la championne de France junior Alexia Bailly (Chaumont), le champion de France junior Simon Viain (Valence), le vice-champion de France junior Sébastien Court (Lyon), le champion de France cadet Raphaël Montoya (Antibes). Ce sera la première expérience internationale pour Alexia Bailly et Raphaël Montoya.

En compagnie des sélectionnés Élite, ils logent dans un hôtel situé à 7 km du site.

Le quatuor a écouté religieusement ce matin le briefing d'avant-course délivré par Sébastien Poulet, cadre national.

L'accent a été mis sur le respect des règles de courses. Dans ce type d'épreuve au format très court (Sprint), la moindre pénalité se paie cash.

Comme tous les quatre présentent le même profil (point faible en natation, point fort en course à pied), Sébastien Poulet leur a demandé de produire un effort violent entre la sortie d'eau et le sommet de la bosse qui intervient après environ 3 km. Avantage pour eux : la transition est longue et la première partie de vélo assez difficile. L'objectif du quatuor sera de concéder le moins de temps possible à la fin de l'épreuve cycliste. L'idéal serait d'arriver à moins de quinze secondes des premiers. Un retard de 45'' serait en revanche rédhibitoire pour l'octroi d'une médaille.

Simon Viain en a fait la cruelle expérience l'an passé à Athlone. Distancé d'une minute après la vélo, il n'avait pas pu faire mieux que 18e à l'arrivée.

Sébastien Poulet leur a donc conseillé de ne pas hésiter à laisser des plumes à vélo s'il le faut. Une bonne performance est à ce prix. Leur talent pédestre devrait ensuite faire le reste.

Interrogé sur leur état d'esprit à quelques heures de leur course, ils ont donné les réponses suivantes :

  • Alexia Bailly : " Je me sens très tonique".
  • Raphël Montoya " Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre"
  • Simon Viain : " Tout va bien pour moi "

De son côté, Sébastien Court a été pris de court par la question.

En attendant leurs courses, ils vont aller faire une petite balade pour se décontracter.

Triathlete, présent sur place, vous fera le compte-rendu des épreuves ce soir.