Le départ de la première édition de l'Extreme Man Salou-Costa Daurada (Espagne) sera donné demain sous les coups de 6h30. Le format retenu est celui d'un Ironman : 3 800 - 180 - 42,195

Plus de 400 concurrents ont fait acte de candidature. Parmi eux figureront 58 Français. Les clubs les plus représentés seront Gardanne, Pau, Montendre et Cestas.

Du côté des têtes d'affiche, les favoris sont bien connus du public français. Alexandra Louison et Olivier Marceau semblent en effet au dessus-du lot.

L'Aixoise devra essayer de triompher sans trop puiser dans ses réserves. Dans trois semaines l'attend en effet un autre objectif : l'Ironman de Nice. Alexandra a longtemps hésité avant de valider ses deux inscriptions. Mais comme elle avait beaucoup apprécié sa première participation à une étape Extrememan, à Minorque en septembre dernier, elle s'est finalement laissée tenter par ce défi.

Extreme_Man_Louison.JPG

La situation est différente pour Olivier Marceau qui ne participera à aucun autre Ironman cette saison. Le Suisse a choisi cette épreuve en raison de la difficulté du parcours vélo. Il devra prendre un maximum d'avance pour pouvoir résister sans trop forcer au retour de l'Espagnol Pau Zamora (frère de Marcel), très bon sur marathon (record en 2h25) et à celui du Britannique Doug Hall.

Ce matin, les concurrents ont eu droit à un master class en natation avec Xavi LLobet, l'un des meilleurs nageurs au monde en triathlon. La température de l'eau a été mesurée à 20°. La combinaison sera donc autorisé.