J’ai déjà souligné le perfectionnisme attaché à la gamme Look 2011. Les Look Keo Blade Aero en sont encore l’illustration !

Avant le dernier contre la montre décisif sur le Tour de France 2010, 8 secondes séparaient Alberto CONTADOR et Andy SCHLECK. Mêmes vélos, mais pas les mêmes pédales ! Au final, 31 secondes de gagnées par Alberto CONTADOR, bien aidé par la version « Aero » des Look Keo Blade. Aux innovations procurées par la Keo Blade (lame carbone, surface d’appui et légèreté accrues…), Look a ajouté un carénage aérodynamique en carbone. Le but ? Faire glisser l’air sous la pédale. Esthétiquement, c’est splendide. Ce modèle assure également un complément de rigidité, d’où un gain de puissance final.

LOOK_KeoBladeAero.jpg

2 tensions de lames carbones sont proposées, la version 16 ayant été testée. Grâce à un kit optionnel, on peut basculer sur la version 12. Avec la Blade, une période d’adaptation est nécessaire pour l’enclenchement. Le déchaussage, effectué dans le cadre d’un geste naturel, est quasi immédiat. Cela, alors que la chaussure est très efficacement calée dans la pédale. Cette fermeté est utile lors des transitions, la chaussure ne pouvant partir par maladresse. En tirant de gros braquets, la chaussure fait idéalement et fermement corps avec la pédale. Toute déperdition d’énergie disparaît. Destinées aux triathlètes pointilleux sur l’aérodynamisme compte tenu du léger surpoids (239 grammes contre 185 grammes pour la Blade), les Keo Blade Aero sont une réussite.

Prix : 249,90 euros
Garantie : 2 ans
Informations sur : www.lookcycle.com/