Si l’on devait décerner le prix orange du triathlète le plus sympa, Bertrand Billard aurait de fortes chances d’être le récipiendaire. Cycliste hors pair, le Pisciacais n’a pas pu percer comme il l’aurait souhaité sur Courte Distance, en raison d’un niveau pédestre un peu juste. Reconverti sur le Long l’an passé, le Lorrain, au physique de géant, a effectué des débuts remarqués, prenant une jolie 5e place aux France à Dijon. Il s’est confié à Triathlete.

Triathlete : Dans quel état de forme te trouves-tu à quelques mois du début de saison ?

Bertrand Billard : Forme Olympique ! Je plaisante bien sûr. Il me reste encore beaucoup de temps pour trouver la forme. Je viens de terminer un cycle de 8 semaines d’entraînement : 5 aux États-Unis puis 3 à Lanzarote. Tout s'est très bien passé. On peut dire que je suis sur le bon chemin.

Vous trouverez la suite de ce papier dans le numéro de mars de Triathlete présent dès aujourd'hui dans votre kiosque préféré.