Depuis quelque temps, sont apparues au calendrier des épreuves présentant des formats de course inhabituels.

C'est le cas des étapes du circuit TriStar qui proposent des distances sortant des sentiers battus :

  • format 111 : 1 km de natation - 100 km de vélo - 10 km à pied
  • format 222 : 2 km de natation - 200 km à vélo - 20 km à pied

Êtes-vous pour ou contre le développement de ce type de courses ? Pourquoi ?

Les réflexions les plus pertinentes seront publiées dans le numéro de février de Triathlete. Leurs auteurs recevront un cadeau.