2011, perspectives et orientations

Cette fois on y est, la saison touche à sa fin. Bien sûr, il reste encore quelques épreuves à vous mettre sous la dent, mais la majorité d’entre vous va entamer une phase de transition plus ou moins longue. Transition, un terme « politiquement correct » pour évoquer ce qui, dans les faits, s’apparente encore trop souvent à une vraie coupure, trop souvent complète et trop longue. Or, la saison 2011 se prépare dès maintenant.

LE CONTEXTE

Octobre n’est pas le mois rêvé pour le triathlon. Le calendrier 2010 appartient quasiment au passé et « la motivation passant par l’objectif », il devient difficile de garder l’assiduité dans les entraînements. Résultat la majorité d’entre vous relâche peu ou prou jusqu’à tomber dans le sous entraînement. Conséquences immédiates :

  • - le dèsentraînement, c'est-à-dire la perte des acquis
  • - l’entrée dans le cercle vicieux et la dynamique contraire : « moins je m’entraîne et moins j’ai envie de m’entraîner. »
  • - la démobilisation qui finit par prendre le dessus, surtout quand la météo automnale s’en mêle.

Vous retrouverez la suite de ce texte dans le numéro d'octobre de Triathlete présent dès demain dans votre kiosque préféré.