De notre envoyé spécial : Théo Rebeyrotte. Crédit photos : Thierry Deketelaere.

Olivier Marceau s'est imposé sans trembler lors de cette première édition du TriStar 111 de Monaco dans le temps de 3H44'51". Il devance à l'arrivée l'Espagnol Mikel Elgezabal et le surprenant Luxembourgeois Régis Maniora. Chez les femmes, la Niçoise Christel Robin renoue avec le succès.

Il est 8h quand les 700 athlètes s'élancent pour le parcours de natation de 1000 mètres situé dans la baie du Larvotto. Dès les premiers coups de bras, Chris Mac Cormack applique ce qu'il a dit la veille, "être agressif" et prend la tête de la course. Pour lui emboiter le pas, on retrouve Olivier Marceau, Hervé Banti et Romain Cadière. A la sortie de l'eau, c'est Olivier Marceau qui pose pied à terre le premier. Le Suisse grimpe sur sa machine avec l'idée de tout donner sur le vélo.

MONACO_DEPART.jpg

La première ascension vers la Turbie longue de 15 kilomètres permet d'écrémer le peloton et d'affirmer les positions. Marceau est dans un bon jour et son coup de pédale laisse présager le meilleur pour la suite. Derrière, Cédric Amand s'installe en seconde position alors que le local Hervé Banti prend son rythme de croisière accompagné de Chris Mac Cormack. Dans une descente assez technique, aux alentours du 40e kilomètre, Chris Mac Cormack se fait une belle frayeur en éclatant son pneu arrière à près de 60 kmh. Abandon obligatoire pour l'ancien champion du monde Ironman qui garde tout de même le sourire. Les plus belles remontées sont à mettre sur le compte d'Elgezabal (ESP) et Maniora (LUX). L'Espagnol arrivera en seconde position dans le parc à 1'50 d'Olivier Marceau. Pour la troisième place la lutte sera rude entre Banti et Maniora qui arrivent coude à coude.

MONACO_ELGEZABAL.jpg Mikel Elgezabal en vélo

La course à pied Monégasque est difficile. Une partie plate amène les concurrents de la plage au port pour trois boucles en passant par le tunnel du circuit de Formule 1. Une ascension très raide qui se termine au casino clôture chaque boucle. Pas de changement dans cette discipline puisque Marceau et Elgezabal gardent le même écart. La surprise vient de Régis Maniora qui confisque la médaille de bronze à Hervé Banti pour 20 secondes.

MONACO_PODIUM.jpg

De son coté, Christel Robin s'est montrée très affutée pour une course de reprise. Elle s'impose en 4H07 devant Coralie Lemaire et l'Allemande Annika Seeg.

MONACO_ROBIN.jpg Christel Robin en course à pied

Pas de surprise dans la course des relais puisque c'est l'équipe Livestrong qui s'est illustrée. Gregory Mallet ( médaillé aux JO en natation) et Geoffroy Lequatre (Cycliste pro à Radio-Shack) ont atomisé la course. Il ne restait plus qu'a finir le travail pour Marcel Zamora.

MONACO_EQUIPE.jpg

Top 5 femmes :

  • 1) Christel Robin 4:07:40
  • 2) Coralie Lemaire 4:30:26
  • 3) Annika Seeg 4:40:02
  • 4) Adeline Rausis 4:41:01
  • 5) Braguti Dina 4:43:02

Top 5 hommes :

  • 1) Olivier Marceau 3:44:51
  • 2) Mikel Elgezabal 3:47:38
  • 3) Régis Maniora 3:53:56
  • 4) Hervé Banti 3:54:13
  • 5) Dubois Cédric 3:55:04