France_LD.jpg

Photo : Christophe Guiard

Les championnats de France Longue Distance (3/80/20) s'étaient installés sur les bords du lac Kir à Dijon le 4 juillet dernier. Une consécration pour le club et son organisation qui fêtait cette année son 26° anniversaire (seules des épreuves comme Nice et Embrun ont fait mieux). Tandis que chez les femmes, Delphine Pelletier a facilement remporté le titre, Stéphane Poulat a dû lutter pour s'octroyer un nouveau maillot tricolore après 12 ans de disette.

Grande décontraction sur la plage du lac Kir à quelques minutes du départ. François Chabaud trouve le temps de plaisanter avec les « petits jeunes » du Grand Prix, venus s'essayer aux joies du Longue Distance. Ceux-ci rentrent dans son jeu : « tu t'es mis dans le groupe des débutants, François ». De leur côté, Stéphane Poulat et Sylvain Sudrie sont comme à leur habitude déjà positionnés sur la ligne, côte à côte, peaufinant leur stratégie. Derrière eux, dans le sas qui leur est réservé, les 600 groupes d'âges applaudissent pour faire monter la pression.

Dès les premiers mètres, dans une eau « un peu chaude pour la combinaison », les deux Beauvaisiens s'envolent en tête de course. À leur trousse, on retrouve Grégory Bouttier et Jordan Rouyer, suivis un peu plus loin du gros de la meute avec les autres favoris.

Vous retrouverez la suite de ce sujet dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent dès lundi dans votre kiosque préféré. Vous aurez droit également à une interview du vainqueur Stéphane Poulat.