Findlay.jpg

Photo d'archives : ITU

La jeune Canadienne Paula Findlay, âgée de 21 ans, a créé la surprise en s'imposant cet après-midi lors de la WCS de Londres . La Nord-Américaine a battu tout à la fin la Suissesse Nicola Spirig et la Britannique Helen Jenkins. La première Française, Jessica Harrison, n'est que 13e.

Elles étaient 68 à plonger dans le lac Serpentine, situé dans le fameux Hyde Park. Comme la semaine dernière à Hambourg, l'Américaine Laura Bennett et l'Australienne Emma Moffatt prenaient dès le début les choses en main. Dans la 2e boucle, Sarah Haskins se joignait à la paire en tête de course. La première à s'extraire de l'eau était finalement Laura Bennett en 19'20. L'Américaine avait dans son sillage sa compatriote Haskins, la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt et Emma Moffatt.

Du côté français, si tout allait bien pour Jessica Harrison, pointée à 13'', c'était en revanche grise mine pour Carole Péon et Emmie Charayron, reléguées à une minute.

Pendant ce temps, un groupe de 14 s'était constitué à l'avant de la course. Après trois tours (sur 8 au total), les échappées sont passées avec un avantage de 35'' sur les poursuivantes parmi lesquelles on reconnaissait la Suédoise Lisa Norden et la Chilienne Barbara Riveros. L'écart ne fit que croître au fil des tours pour atteindre deux minutes à la fin du vélo. Dans le groupe de chasse ne figurait plus la championne olympique Emma Snowsill qui avait préféré jeter l'éponge.

En tête, les plus promptes à la transition étaient Andrea Hewitt, la Canadienne Paula Findlay, la Suissesse Nicola Spirig (récente championne d'Europe) et la Britannique Helen Jenkins (championne du monde 2008). Ce quatuor prenait vite du champ sur ses adversaires.

C'est finalement Paula Findlay qui décrochait la palme grâce à une accélération à 800 m du but. Après une victoire lors de la coupe du monde de Monterrey et une 4e place à Séoul, la Canadienne prouve qu'elle est bien la valeur montante du triathlon mondial.

L'argent était pour la Suissesse Nicola Spirig et le bronze pour la Britannique Helen Jenkins. La médaille en chocolat était pour la pauvre Andrea Hewitt qui avait pourtant une occasion inespérée de prendre la tête de la WCS. En effet, fatiguées par ses efforts de la course de Hambourg six jours auparavant, Emma Moffatt, leader de la compétition, n'a pu s'emparer que de la 10e place.

Du côté tricolore, aucune des trois filles n'a réussi à se hisser dans le top. Présente dans le groupe de tête, Jessica Harrison a faibli à pied. La championne de France doit se contenter de la 13e place, juste devant sa compatriote Emmie Charayron. Auteure du 3e temps à pied, la championne du monde junior doit s'en vouloir une nouvelle fois d'avoir raté sa natation. Plus loin, Carole Péon a pris la 31e place.

Au général, malgré sa contre-performance, Emma Moffatt conserve la tête de la compétition mais l'Australienne voit désormais tout près dans son rétroviseur (38 points d'écart seulement) Andrea Hewitt. La première Française, Jessica Harrison est 11e, 5 places devant Emmie Charayron.

La course masculine aura lieu demain après-midi à 18h.

Classement étape

  • 1 Paula Findlay (CAN) 1:51:48
  • 2. Nicola Spirig (SUI) 1:51:51 +3
  • 3. Helen Jenkins (GBR) 1:51:53 +5
  • 4. Andrea Hewitt (NZL) 1:51:55 +7
  • 5. Laura Bennett (USA) 1:52:34 +46
  • 6. Vicky Holland (GBR) 1:52:39 +51
  • 7. Jodie Swallow (GBR) 1:52:45 +57
  • 8. Kate Roberts (RSA) 1:53:04 +1:16
  • 9. Emma Moffatt (AUS) 1:53:12 +1:24
  • 10. Akane Tsuchihashi (JPN) 1:53:24 +1:36
  • 13 Jessica Harrison FRA FR 01:53:45
  • 14 Emmie Charayron FRA FR 01:53:45
  • 31 Carole Peon FRA FR 01:55:40

Général à deux étapes de la fin

  • 1. Emma Moffatt (AUS) 2539
  • 2. Andrea Hewitt (NZL) 2501
  • 3. Barbara Riveros Diaz (CHI) 2237
  • 4. Nicola Spirig (SUI) 2173
  • 5. Mariko Adachi (JPN) 2107
  • 11 Jessica Harrison (Fra) 1 646
  • 16 Emmie Charayron 1 030
  • 35 Carole Péon 439