12796531450.jpg

Cyril Viennot a créé une belle surprise lors du Quelle Challenge de Roth. Il s'adjuge une excellente 8e place au scratch pour son premier Ironman.

Photo : Cyril Viennot

Peux tu nous parler de tes impressions sur la ligne d'arrivée ?

Cyril Viennot : "J'étais déjà très content bien avant de passer la ligne d'arrivée. Quand j'ai vu que j'étais dans les quinze premiers, je me suis dit que je tenais le bon bout et après je n'ai rien lâché pour aller chercher le plus de places possible. Cette 8e place au scratch me satisfait pleinement. Je pense avoir sorti la course de ma vie sur mon premier Ironman. Quoi qu'il arrive maintenant, ma saison est une réussite."

Comment était l'ambiance ?

C.V : "C'était assez impressionnant, nous avons eu un contrôle sanguin avec les autres pros du plateau. Rien n'est laissé au hasard, il y avait beaucoup de bénévoles qui étaient aux petits oignons avec nous tout le temps. Le public allemand est aussi fantastique, ils te supportent tout le temps sans s'arrêter une seconde. On dirait que le tour de France passe devant leur porte. Dans les deux derniers kilomètres l'ambiance est magique, c'est dur de revenir à la réalité."

Et Chrissie Wellington ?

C.V : "Je l'ai doublée en début de parcours avant qu'elle ne me repasse aux environs du 140e kilomètre où j'ai eu un coup de moins bien. Elle est vraiment impressionnante sur son vélo et en course à pied elle donne une sensation de facilité, ça laisse rêveur."

Comment as-tu préparé ton affaire pour cette première expérience sur Ironman ?

C.V : "Lorsque je suis arrivé sur place et que j'ai commencé à discuter avec d'autres athlètes, je me suis dit que je n'avais pas fait assez de bornes. Dès le début de l'hiver j'ai multiplié les sorties mais sans jamais rentrer dans l'excès au niveau du volume. je n'ai dépassé les 130 kilomètres à vélo qu'une seule fois durant toute l'année. j'ai aussi bien géré la fin de ma préparation en réalisant toutes mes séances clés après Belfort."

Comment envisages-tu la suite ?

C.V : "Si l'envie est encore présente pour début octobre, je serai au départ de l'Ironman de Barcelone. Sinon il y a déja l'half de Gérardmer qui est à mon programme. A terme, j'aimerai me qualifier en pro pour Hawaii d'ici trois ans."