CHAMP. FRANCE TRIATHLON 2010

Photo : Thierry Deketelaere

De retour dans les Ardennes après deux éditions dans le Territoire de Belfort, les championnats de France Courte Distance retrouvaient par la même occasion des parcours très sélectifs le 20 juin aux Vieilles Forges. Si Jessica Harrison a conservé facilement son titre, Frédéric Belaubre a dû se sortir les tripes pour endosser un 5e maillot bleu blanc rouge. Explications.

FEMMES

Quelle était la qualité du plateau ? Qui étaient les favoris ?

Aucune absence notable à signaler. Quatre concurrentes avaient déjà fait retentir la Marseillaise pour elles sur un championnat de France Courte Distance : Delphine Pelletier (3 titres en 2002, 2003 et 2008), Marion Lorblanchet (1 titre en 2007), Carole Péon (1 titre en 2006) et Jessica Harrison (1 titre en 2009).

Trois filles semblaient au-dessus de la mêlée avant le coup : Jessica Harrison, Carole Péon et l’espoir Emmie Charayron sur la foi de son récent podium en WCS à Madrid. À l’aise sur des parcours accidentés, Charlotte Morel pouvait jouer les trublions.

Vous retrouverez la suite de l'analyse de la course féminine dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent dès samedi dans votre kiosque préféré.

HOMMES

Quelle était la qualité du plateau ? Qui étaient les favoris ?

Hormis Grégory Rouault (3e l’an passé), la start-list comprenait tous les ténors. Deux concurrents seulement avaient déjà remporté l’or sur des championnats de France Courte Distance : Frédéric Belaubre (sacré en 2002, 2004, 2006 et 2007) et Stéphane Poulat (récompensé en 1997 et 1998). Comme la plupart des ténors avait alterné le bon et le moins bon en début de saison, il était bien difficile de dégager de solides favoris. En raison de la sélectivité des parcours, Frédéric Belaubre recueillait le plus de suffrages parmi les pronostiqueurs. Vincent Luis et Aurélien Raphaël étaient eux aussi régulièrement cités parmi les médaillés potentiels. Excellents nageurs, ils avaient les moyens de se glisser dans une échappée susceptible de prendre le large vis-à-vis des spécialistes de la course à pied. Ceux qui ne croyaient pas en cette option misaient plutôt sur les chances de Laurent Vidal, David Hauss ou Tony Moulai.

Vous retrouverez la suite de l'analyse de la course masculine dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent dès samedi dans votre kiosque préféré.

Vous aurez également un compte-rendu complet des championnats de France de duathlon disputés la veille