TEASING_TRI_DU_SUD.jpg

Photo : Christophe Guiard

Entre Nîmes et Montpellier avait lieu la seconde édition du Triathlon du Sud. Sur un plan sportif, on retiendra la chevauchée solitaire de Stéphane Poulat. Côté ambiance, les 1 000 athlètes, parmi lesquels les 400 inscrits sur le format Longue Distance, se souviendront longtemps de leur journée de course sous le soleil mais avec un vent à décorner les taureaux !

Qui sont tous ces hommes et femmes vêtus d’étranges combinaisons noires et de bonnets rouges barbotant un dimanche à 8h du matin dans la Vidourle ? S’agirait-il d’une nouvelle forme de procession dominicale ? Sont-ils venus troubler la quiétude des 4 500 habitants de Sommières, charmante localité du Gard ? Rien de tout cela! Ils avaient simplement succombé pour la seconde année consécutive aux attraits du Half Ironman, épreuve venant clôturer en beauté les quatre journées du Triathlon du Sud.

Mais les forçats du Long n’étaient pas venus pour une séance d’aqua-gym. À peine les athlètes avaient-ils eu le temps de s’habituer à la fraîcheur de l’eau que retentissait le coup de pistolet donnant le départ des 1 900 m de natation. Très vite, Stéphane Poulat prenait le large sur ses adversaires du jour. Après à peine 17’ de course, le spécialiste de la natation passait au niveau de la très spectaculaire mini-cascade.

Vous retrouverez la suite de ce sujet dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent vendredi dans votre kiosque préféré.