Frodeno

Le champion Olympique au sprint lors de la WCS de Séoul.

Photos : ITU

Peux-tu nous parler de tes sensations pendant la course de Séoul ?

Jan Frodeno : "Il n’y a pas de meilleures sensations que de gagner une course vraiment importante et c’est encore mieux quand la course est serrée comme à Séoul. J’étais plutôt bien mais j’ai les cuisses qui ont chauffé à la fin du vélo à cause des nombreux ronds points. En course à pied , on a très bien collaboré avec Courtney Atkinson. Il a attaqué fort tout de suite mais je n’ai pas douté et je savais que j’allais combler le trou".

Etais tu sur de toi au moment d’attaquer le sprint ?

JF : "Oui. J’ai déjà gagné des courses au sprint mais heureusement que sur le moment je ne me suis pas rappelé que Courtney était un des meilleurs sprinteurs au monde lorsqu’il evoluait sur les Formula 1 series en Australie sinon j’aurais certainement perdu la bataille psychologique".

Penses tu être plus fort qu’en 2008 ?

JF : "Sur beaucoup de points oui. L’année 2009 m’a beaucoup appris sur la manière d’appréhender une saison sous forme de série plutôt qu’un seul gros objectif. Pour le moment je ne pense pas être à mon meilleur niveau car je voyage beaucoup mais je suis plus fort qu’avant dans l’enchainement des courses".

Quand penses-tu revenir sur le Grand Prix avec Sartrouvile ?

JF : "Dès que possible, c’est dur car j’aimerai courir partout mais mon coach est la pour me ramener à la réalité et vers mes objectifs principaux. Quoi qu’il arrive je veux vraiment participer à une manche cette année".

WCS_Seoul_14.JPG