4298215603_188574a45f.jpg

Courtney Atkinson est une des stars de la WCS, deuxième à Séoul derrière Jan Frodeno il est cette année une des attractions du Grand Prix Lyonnaise des Eaux. Pour son baptême du feu il a terminé dixième à Dunkerque sous les couleurs de Sartrouville. Vous pourrez même croiser le sympatique Australien autour du lac du Bourget à Aix les bains ou il a posé ses valises pour l’été. Interview.

Photo : Courtney Atkinson

Qu’est ce que tu as pensé de ta première course sur le Grand Prix français ?

Courtney Atkinson : "J’étais vraiment excité à l’idée de prendre le départ de mon premier Grand Prix. J’avais entendu parler de ces courses par plusieurs de mes amis athlètes et comme j avais prévu de passer lété en France j’ai saisi l’opportunité de participer à ces courses de très haut niveau qui m’aideront à préparer les WCS. Cette année je me sens très français".

As tu été surpris par le niveau ?

CA : "Oui, la course sur format sprint a été vraiment différente du distance olympique, c’est allé très vite. Quand j’étais jeune, j’étais un des meilleurs sur format sprint mais maintenant je suis un peu plus lent à me mettre en action par rapport aux athlètes plus jeune. Ce que j’ai aimé à Dunkerque c’est d’être à la lutte avec des concurrents qui sortent de la catégorie junior".

As tu été satisfait de tes résultats , qu’ils soient individuel ou collectif ?

CA :" Je suis déçu car je n’ai pas réussi à être devant dans l’eau ce qui m’a empêché d’être dans le bon groupe. Je suis aussi décu car Sartrouville se classe deuxième. En revanche j’étais plutôt bien sur le vélo et ma course à pied a été bonne. Quoi qu’il en soit j’espère faire une meilleure course la prochaine fois pour mon équipe".

Quelles sont tes prochaines courses ?

CA : "Ma prochaine compétition est la WCS de Madrid. J’irai ensuite à Des Moines aux Etats Unis pour une coupe du monde ITU. J’espère courir en France à Paris, Tours et la Baule mais tout dépendra de l’état de forme du moment et des retours de blessures de Javier Gomez et Alistair Brownlee".