D2Iakovlev.jpg

Le russe Iakovlev ( champion d'europe de duathlon à Nancy ) sera t'il la surprise de cette manche avec le team triathlon Baie de Somme ?

Ce dimanche aura lieu la première étape du championnat de France de D2 à Saint-Cyr dans la Vienne. Comme chaque année, les prétendants au titre sont nombreux et les pronostics vont bon train. Petit tour d’horizon des forces en présence avant les 3 coups de cette nouvelle saison.

Descendu de l’échelon supérieur, Autun comptera sur un trio constitué des frères Obozil et de Maxime Verstraete. Ils devront composer avec les absences de Youri Severin pour cause de blessure et du capitaine de route Francky Vieville. L’objectif sera sans doute de finir dans les 8 premiers.

Les Cessonnais sont dans un autre état d’esprit. Ils visent clairement la montée et pour ce faire Maxime Toin endossera le rôle de leader.

d2_cesson.jpg

Pour le Tri-sud-18 l’homme fort devrait être Julien Coudert. Ses coéquipiers auront à cœur de défendre une place dans les cinq premiers.

Sans Lothain Grand, le CRV Lyon doit éviter le faux pas. Le jeune Sébastien Court doit montrer l’étendue de son talent pour garder les siens sur les bons rails.

Ivan Tutukin parti sous d’autres cieux, la tâche sera ardue pour les hommes du stade Poitevin qui attend malgré tout beaucoup d’un autre jeune Russe : Maksim Laba.

Le Fast pourra compter sur son cinq habituel. Le collectif soudé est l’arme de cette équipe.

Les Vitrollais peuvent créer une petite surprise lors de cette première manche. Il faudra que Simon Billeau, habitué de la distance Ironman, se mue en sprinter pour tirer son épingle du jeu. Il devrait être épaulé par Bruno Freudenreich, très expérimenté sur ce genre de format.

Le nouveau champion du monde des 18-24 ans Arnaud Chivot devra faire oublier le talentueux Grégoire Berthon du coté de Neuves-Maisons. Les Lorrains montent en puissance, ils devront confirmer.

Pour Brive et Saint Etienne, l’essentiel sera ne pas hypothéquer ses chances d’entrée de jeu. Jeremy Jurkiewicz va manquer à la formation stéphanoise.

Caen, Dieppe et la Rochelle n’ont pas fait de folies au mercato mais l’expérience devrait leur permettre de passer une saison sans trop trembler.

Ce n’est pas le cas de Valence. pour cette étape les drômois devront se transcender. La présence d’un Pierrick Page pourrait rassurer sur les prochaines étapes.

Triathl’Aix sera une des équipes à suivre. Avec Sébastien Berlier et Franck Borgia qui a récemment donné du fil a retordre à Tony Moulai lors du triathlon de Valence, l’équipe peut avoir de l’ambition.

Meaux et Liévin devront s’accrocher malgré leur recrutement. L’autre promu de dernière minute, le triathlon Baie de Somme à quant à lui enrôlé l’homme qui pourrait surprendre tout le monde sur cette première étape : Sergey Iakovlev. Cet athlète russe est entré sur le devant de la scène en devenant champion d’Europe de duathlon à Nancy il y a 10 jours.

Chez les femmes, on devrait assister à une lutte entre les équipes redescendues de l’étage supérieur : Saint Etienne, Issy ,Lyon et les deux grosses cylindrées que sont le Lagardère Paris Racing et Saint Raphael. Pour les Parisiennes, Fabienne Saint Louis devrait une nouvelle fois briller, elle sera épaulée par Juliette Coudrey. Du coté des Azuréennes, l’homogénéité fera sans doute la différence. Elles seront emmenées par la récente vainqueur du triathlon de Toulon Camille Donat.

Les listes d'engagés sont en PJ.

A vos pronostics.