NATATION_HAUSS.jpg

Photo d'archives : Thierry Deketelaere

Les Français ont démarré en force la WCS ce dimanche à Sydney. Trois d'entre eux ont effet réussi à se glisser dans le Top 10 : David Hauss 3e, Tony Moulai 6e et Laurent Vidal 8e. La victoire est revenue au Néo-Zélandais Bevan Docherty.

Ils étaient cinquante sept concurrents au départ. Dès le coup de pistolet, le Russe Alexander Brukhankov et le Français Frédéric Belaubre se positionnaient aux avant-postes. Mais le tandem ne parvenait pas à prendre ses distances avec le reste du peloton. C'est finalement un autre Russe Dmitry Polyansky qui s'extrayait le premier de l'eau, suivi de près par un peloton compact d'une cinquantaine d'hommes.

Dès le premier des huit tours vélo, le jeune Australien James Seear, qui vient de signer à Poissy, portait une attaque avec dans sa roue le Néo-Zélandais Bevan Docherty. Le tandem ne parvenait pas à prendre plus de dix secondes et était repris après deux tours.

À la mi-course, c'était au tour du Belge Peter Croes de poser une mine. Lui emboîtaient le pas le Russe Anton Chuchcko, l'ancien champion du monde espagnol Ivan Rana. Laurent Vidal menait vite la chasse en compagnie du champion olympique Jan Frodeno, de Docherty et de l'Américain Hunter Kemper. Après la jonction, ce dernier se faisait la belle, suivi du Russe Anton Chuchko, décidément très offensif. Le duo parvenait à poser le vélo avec une vingtaine de secondes d'avance.

Hunter Kemper était plus rapide à la transition que le Russe. Derrière, Tony Moulai et l'Américain Matt Chrabot s'élançaient vingt secondes après le leader. Le peloton concédait de son côté près d'une minute.

Chrabot revenait sur Kemper dans le 2e tour. Les Américains disposaient alors de trente secondes d'avance sur un groupe de cinq composé de Bevan Docherty, des Russe Brukankov et Polyansky, du Français David Hauss et du champion olympique canadien Simon Whitfield. Les États-Unis allaient-ils réussir le doublé ? Et bien non, ils étaient repris dans l'ultime tour par Docherty, Brukhankov et Hauss. Le Néo-Zélandais accélérait à la flamme rouge, laissant pantois ses rivaux. Il franchissait la ligne avec six secondes d'avance sur le Russe Brukhankov qui dominait au sprint David Hauss. Le sociétaire du Lagardère Paris Racing décrochait par la même occasion son premier podium en WCS. À noter son excellent chrono en course à pied : 31'01.

Deux autres Français ont réussi à se hisser dans le Top 10 lors de cette première étape : le Pisciacais Tony Moulai 6e, et le Parisien Laurent Vidal 8e. Classé 18e, Frédéric Belaubre peut être targué également d'une excellente rentrée. Tout cela est de bon augure pour le reste de la saison.

Classement

  • 1 Bevan Docherty NZL NZ 01:51:27 00:18:44 00:00:52 01:00:07 00:00:24 00:31:20
  • 2 Alexander Brukhankov RUS RU 01:51:33 00:18:41 00:00:49 01:00:44 00:00:23 00:30:55
  • 3 David Hauss FRA FR 01:51:34 00:18:39 00:00:50 01:00:42 00:00:20 00:31:01
  • 4 Dmitry Polyansky RUS RU 01:51:40 00:18:25 00:00:48 01:00:58 00:00:19 00:31:07
  • 5 Simon Whitfield CAN CA 01:51:42 00:18:35 00:00:50 01:00:42 00:00:18 00:31:14
  • 6 Tony Moulai FRA FR 01:51:49 00:19:27 00:00:51 00:59:01 00:00:18 00:32:10
  • 7 Greg Bennett AUS AU 01:51:53 00:18:34 00:00:49 01:00:41 00:00:19 00:31:28
  • 8 Laurent Vidal FRA FR 01:51:54 00:18:33 00:00:49 01:00:41 00:00:20 00:31:30
  • 9 Matt Chrabot USA US 01:51:56 00:18:32 00:00:46 01:00:01 00:00:20 00:32:15
  • 10 Hunter Kemper USA US 01:52:07 00:18:30 00:00:46 00:59:39 00:00:19 00:32:51

18 Frederic Belaubre FRA FR 01:52:59 00:18:29 00:00:51 01:00:50 00:00:21 00:32:27