GPDUA_garcons_depart.jpg
Photos:Christophe Guiard

Citée parmi les trois favoris de la compétition, l'équipe de Metz a perdu toute chance de podium dès la 1re étape du Grand Prix masculin de duathlon disputée cet après-midi à Châteauroux. La faute à deux chutes et à la disqualification de Sergio Da Silva, arrivé premier. Les vainqueurs du jour sont Marville en équipes et l'étonnant Cessonnais Nicolas Benoît en individuel.

GPDUA_garcon_marville.jpg

C'est sous un soleil radieux que se sont élancés en début d'après-midi les 71 concurrents du Grand Prix masculin. Comme pour les filles, l'épreuve était sélective pour l'Euro de duathlon.

La première course à pied ne voyait qu'un léger écrémage. Ils étaient en effet une vingtaine à s'élancer ensemble en tête sur le circuit vélo, long de 4 km, à parcourir cinq fois.

Après quelques escarmouches, la première échappée était déclenchée dès la fin du premier tour. Elle était composée de trois hommes : le Marvillois Laurent Galinier, le Gonfrevillois Nicolas Capoferri et le Cessonnais Stephan Wenk. Après avoir compté 45'' d'avance, le trio se faisait reprendre in extremis par deux hommes, le Gonfrevillois Joeri Vansteelant et le Cessonais Pascal Redou. Premier du groupe de chasse, Anthony Leduey concédait 19 secondes.
GPDUA_garcons_echappee_velo.jpg

GPDUA_garcons_embouteillage.jpg

La dernière course à pied, longue de seulement 2,5 km, connaissait de multiples péripéties. Elle était finalement remportée par le Messin Sergio Da Silva, revenu du diable Vauvert. Mais on apprenait très vite que le Portugais avait été sanctionné d'un carton rouge pour avoir franchi une ligne blanche, se retrouvant ainsi sur la partie de la chaussée ouverte aux voitures. Le coureur lorrain avait perdu du temps à expliquer à l'arbitre qu'il avait agi ainsi pour éviter la chute et celle des autres peut-être. Il ne parvint pas à convaincre non plus le jury d'appel qui appliqua à la lettre le règlement sans tenir compte des circonstances atténuantes. Dur, dur !
GPDUA_garcons_sylva.jpg

La nouvelle était d'autant plus catastrophique pour Metz qu'en raison de la disqualification du Portugais, elle ne parvenait plus à placer trois des siens à l'arrivée. La formation messine avait en effet perdu en cours de route sur chute à vélo, Pierre Vadam et Grégory Jumeaux. Avec un zéro pointé sur cette première étape, Metz perdait toute chance de podium d'entrée de jeu.
GPDUA_garcons_jumeaux.jpg

La victoire individuelle revenait finalement à l'illustre inconnu Benoît Nicolas. Le Cessonnais a montré tout l'étalage de son talent à pied (ndlr : il a fini 17e des derniers championnats de France de cross) en remontant plus d'une trentaine de concurrents. Il s'imposait tout à la fin, malgré une chute à 200 m de la ligne qui lui valait une légère entorse. Les accessits d'honneur revenaient aux Marvillois Damien Derobert et Laurent Galinier. Tous trois devraient être présents à l'Euro de Nancy le 1er mai prochain. La 4e place revenait à un autre Cessonnais, le Suisse Wenk
GPDUA_garcons_arrivevainqueur.jpg

En franchissant la ligne en 6e position, Antoine Duvivier, 3e Marvillois, permettait à son équipe de s'imposer facilement. De son côté, Pascal Redou, 16e, donnait la médaille d'argent à Cesson. Le bronze revenait à Gonfreville.

Outre Metz, les mauvaises opérations du jour sont pour le Tri Sud 18 12e et les Piranhas 13e, malgré la présence de leur mascotte.

Classement

1 Nicolas Benoît (Cesson) 51'08

2 Damien Derobert (Marville) 51'10

3 Laurent Galinier (Marville) 51'11

4 Stephan Wenk (Cesson) 51'12

5 Nicolas Capoferri (Gonfreville) 51'12

6 Antoine Duvivier (Marville) 51'13

7 Philip Wylie (Tritons Meldois) 51'19

8 Nicolas D'Harveng (Chaumont) 51'20

9 Bart Aernouts (Marville) 51'21

10 Joeri Vansteelant (Gonfreville) 51'23

Équipes

1 Marville 11

2 Cesson 21

3 Gonfreville 27

4 Tritons Meldois 51

5 Chaumont 58

6 Vitrolles 62

7 Côte d'Opale 74

8 Grasse 80

9 Joué-les-Tours 92

10 Rennes 93

11 CNP Paris 130

12 Tri Sud 18 139

13 Piranhas 158

14 Metz