canet3.JPG

Un tout nouveau circuit espagnol de triathlon, baptisé Ironmadtri, vient de voir le jour. Il comprend trois épreuves Courte Distance et un 70.3. Ce circuit devrait plaire aux triathlètes français.

Grâce à son climat, ses routes et ses lacs de qualité, l’Espagne est une destination parfaite pour le triathlon. Depuis quelques temps, les créations d'épreuves se multiplient dans ce pays. Ironmadtri est l’une de ces entreprises qui ont choisi de se lancer dans l'organisation de triathlons. Ce circuit se distingue par son importante grille de prix. Il est le premier à proposer un circuit de distance olympique. Les étapes sont : Canet de Berenguer (16 mai), ville côtière à 20 km de Valence, Avila (27 Juin) et Segovia (18 Juillet). Ironmad reviendra à Canet le 3 octobre pour une course au format 70.3.

Le premier rendez-vous est donc pris à Canet de Berenguer le 16 mai. Le lieu est idéal pour la pratique du triathlon : plage déserte, baie dont la qualité de l’eau est répertoriée comme l’une des toutes meilleures d’Europe. La natation dans ces conditions est un régal d’autant que la température de l'eau même en octobre permet de nager sans combinaison. Le circuit vélo est plat lors de l’épreuve olympique en mai. En revanche, pour le format 70.3 d’Octobre, les athlètes passeront par la Sierra Calderona, où se dispute également une magnifique étape de la Vuelta. La course à pied se déroule en bordure de mer pour les 2 épreuves. Depuis Canet, les athlètes rejoindront Sagunto, le principal port de Valence. Les montants des inscriptions sont de 30 € pour le DO de Mai et de 140 € pour le 70.3 d’Octobre. L’inscription donne accès à une pasta party ainsi que la possibilité de prétendre à de juteuses primes… 1400 euros pour le vainqueur, 750 pour le deuxième, 400 pour le troisième, 200 pour le quatrième et 100 pour le cinquième.

Les triathlons d’Avila et Segovia sont bien différents mais ne manquent pas d’atouts. Les deux villes disposent d’un patrimoine historique. Avila par exemple, est la ville fortifiée la plus célèbre d’Espagne. La natation se déroule dans un lac jouxtant la ville. Vélo et course à pied longent les fortifications. Les athlètes emprunteront même des voies romaines ! Quant au climat dans cette région de l’Espagne, il est relativement doux.

avila2.jpg

La deuxième étape de l’Ironmad se disputera sous un aqueduc romain, patrimoine mondial de l’humanité. Les deux courses coûtent 45 € chacune.

segovia2.jpg

Le 70.3 de Canet est devenu une référence après le succès du Challenge de Barcelone. Il s’appuiera sur quelques arguments supplémentaires : un prix abordable (140 €), des possibilités de logement proches de la course et un aéroport international à moins d’une demi-heure…

Toutes les courses de l’Ironmadtri ainsi que le 70.3 de Canet ont l’avantage d'être proches de grandes villes comme Madrid (à moins d’une heure d’Avila y Segovia) et de Valence (à 15 minutes de Canet). Aucun soucis de communication et de logement par conséquent.

Vous trouverez plus d'infos sur les sites suivants :

www.ironmadtriolimpico.es pour le circuit DO

www.ironmadtricanet.es pour le 70.3