teasing_D2.jpg

Photo : Christophe Guiard

Dix-huit équipes masculines et quatorze formations féminines participeront à la D2 de triathlon cette année. Triathlete s’est livré au petit jeu des pronostics.

HOMMES

Quels seront les favoris de la compétition ?

C’est vraiment de très peu que nous avons placé Cesson-Sévigné en tête de notre pronostic. La formation bretonne devra en effet composer sans son leader des années passées, l’Australien Kris McCartney. Pour compenser ce départ, elle a recruté le Vendéen Laurent Suppi, le Versaillais Nicolas Martin et le Castelroussin Victorien Lafargue. Elle comptera beaucoup également sur ses espoirs Maxime Toin et Pierre Guilloux.

De son côté, Autun, descendu à l’étage inférieur, s’est fait chiper trois de ses pièces maîtresses : le Néerlandais Van Es et les deux frères italiens D’Aquino. Il lui reste heureusement quelques bonnes cartouches : le Néerlandais Youri Severin, le chevronné Franky Viéville et les frères Obozil.

Vous retrouverez la suite de cet article dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent dès demain dans votre kiosque préféré.