teasing_interview.jpg

Photo : Christophe Guiard

Il y a trois ans, Sandra Levenez avait fait des débuts fracassants en duathlon endossant d’entrée de jeu le maillot bleu blanc rouge. Depuis la Cessonnaise, âgée de trente ans, n’a plus quitté le haut niveau national. Discrète jusqu’à l’an passé sur le plan international, la Bretonne a étonné tout son monde le 26 septembre dernier en décrochant l’argent lors du Mondial. Grâce à un long entretien, Triathlete vous permet de faire connaissance avec cet athlète au gabarit de poche (1,57 m pour 44 kg).

Triathlete : Comment s’est déroulée ta préparation hivernale ? As-tu profité d’une longue coupure ?

J’ai arrêté ma saison début octobre, à l’issue de la Coupe de France des clubs. Ma coupure a duré (enlever un espace), en tout et pour tout, une quinzaine de jours. Tout s’est bien passé depuis la reprise, je n’ai aucun bobo à déplorer. Je me connais parfaitement maintenant. Je sais les limites qu’il ne faut pas dépasser pour risquer la blessure. Je pars dès demain en stage à Lanzarote avec le collectif France. À mon retour, j’enchaînerai avec les compétitions de cross fédérales.

La course à pied est justement ton sport d’origine. Peux-tu nous rappeler ton passé dans cette discipline ?

Je me suis mise à la course à pied à l’âge de 11 ans. J’ai grimpé assez vite dans la hiérarchie. C’est en cross que j’ai connu le plus de réussite, obtenant notamment deux médailles lors des championnats de France (l’argent en cadette en 1996, l’or en junior en 1997). Ce dernier titre m’a permis de décrocher une sélection pour les championnats du monde. J’ai été loin d’être ridicule à Turin, terminant 27e mais surtout 5e européenne. La même année, je décroche le bronze lors du championnat d’Europe du 3 000 m sur piste. Comme je n’avais pas d’horaire aménagé pour mes études en Staps, j’ai eu beaucoup plus de mal à tirer mon épingle du jeu dans les catégories supérieures.

Vous retrouverez la suite de cet article dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent jeudi dans votre kiosque préféré.