Robertson.jpg

Photo : Simon Grimett (I.T.U)

Suite au forfait de Vendôme, l'équipe masculine de Saint-Jean-de-Monts, qui avait été reléguée en D2, a été repêchée pour participer à la D1 de triathlon. Pour essayer de figurer dans la première moitié du classement cette fois, les dirigeants vendéens ont recruté de gros poissons, en la personne de l'Australien Peter Robertson et du Russe Ivan Tutukin.

Âgé de trente-trois ans, Peter Robertson présente l'un des plus beaux palmarès des triathlètes encore en activité avec notamment trois titres de champion du monde (2001, 2003 et 2005) et quatre victoires en coupe du Monde (Sydney en 2000, Geelong et Ishigaki en 2002, Gamagori en 2003). Il a également participé à deux Jeux Olympiques (34e à Sydney en 2000 et 24e à Athènes). Il a en revanche été peu présent l'an passé, ne participant qu'à deux WCS (17e à Tongyeong et abandon à Madrid).

L'autre recrue de choix est bien connue des amateurs de D2. Ivan Tutukin, il s'agit de lui, portait en effet les couleurs de Poitiers. Le Russe a réalisé une belle année 2009 sur le plan international, terminant 3e et 5e des deux coupes du monde auxquelles il a participé (Tiszaujvaros et Huatulco). Il a eu un comportement plus qu'honorable également lors de la WCS de Londres (17e) et lors des Mondiaux U23 (7e)

D'autres recrues étrangères ont été enregistrées : les Hongrois Ramas Nogradi (38e du Mondial U23) et Peter Bajaï (ex-Vendôme, 28e de la coupe du monde de Tiszaujvaros), les Russes Vyacheslav Pimenov (23e de l'Euro junior) et Sergey Zelenov et le jeune Italien Davide Bargelini.

Si on ajoute l'Australien Adam Fitzakerley, l'Espagnol Ruben Bravo et le Hongrois Alfred Torok Torok, déjà présents dans l'effectif, on est vraiment en présence d'une belle formation. Éric Brondy et son équipe peuvent aborder la saison en toute sérénité.