teasing_entrainement_.jpg

Photo : Christophe Guiard

Par Benoît Valque. « Court », « Long », avec ou sans « drafting », sur des parcours plats comme Paris ou Roth, ou plus accidentés comme Gérardmer ou Embrun, la vélocité est un atout essentiel, dès lors que l’on aborde la partie vélo. Mais, au fond, qu’est ce que la vélocité ? Pourquoi est-ce si important ? Comment développer cette qualité ? Triathlete vous livre toutes les clefs d’un domaine de performance capital.

Désormais, les thèmes d’entraînement seront décomposés en deux parties : l’une théorique, l’autre pratique. Les exercices prônés seront également subdivisés en deux : une partie pour les pratiquants, une seconde pour les « experts ».

PARTIE THÉORIQUE

Les fondements de la performance

Pour améliorer votre performance en ce qui concerne la partie cycliste, que cette discipline constitue votre point fort ou au contraire votre bête noire, plusieurs qualités doivent être développées. Autant de qualités qui doivent constituer des axes de travail et donc autant de thématiques qui doivent vous guider pour varier vos séances. En natation, toutes vos séances sont différentes ? Dans une moindre mesure, cela se vérifie également en course à pied ? Alors pourquoi pas à vélo ? Au fil des numéros, ces prochains mois, nous nous attarderons sur les fondements de la performance, dans les trois disciplines. Pour l’ouverture de la saison 2010 nous avons choisi de parler de la partie cycliste et donc de la vélocité. Pourquoi ?

Vous retrouverez la suite de cet entretien dans le prochain numéro de Triathlete qui sera présent jeudi dans votre kiosque préféré ou en version numérique dès maintenant sur le site relay.fr. Le calendrier des courses 2010 sera joint à ce numéro.