vernay_busselton_annonce.jpg

Et de sept. Patrick Vernay a remporté samedi à Busselton en Australie le septième Ironman de sa carrière. Contraint à l'abandon en octobre dernier à Hawaii, le Néo-Calédonien a su rebondir très vite pour ne pas trop gamberger. Vainqueur en 8h13'59, le Beauvaisien a dominé de près de quatre minutes l'Écossais Scott Neyedli. Succès aisé de la Néo-Zélandaise Gina Crawford du côté féminin.

Hommes

La natation est dominée par un duo composé de l'Africain du Sud Lawrence van Lingen et de l'Écossais Scott Neyedli. Sortis de l'eau en 47'21, les deux hommes possèdent une minute d'avance sur un groupe comprenant les principaux favoris, excepté Matty White et Jason Shortis, relégués respectivement à 2'45 et 7'.

Grâce à une transition express, Jimmy Johnsen s'élance le premier sur le parcours vélo. Le Danois, âgé de 38 ans, a intérêt à prendre beaucoup d'avance à vélo car, comme il relève d'une blessure au tendon d'Achille, il ne pourra donner sa pleine mesure à pied. À mi-course, il possède déjà trois minutes d'avance sur un groupe mené par Patrick Vernay. Cela ne s'arrange pas en revanche pour l'ancien double vainqueur de l'épreuve Jason Shortis, pointé à plus de douze minutes.

La fin du vélo voit le leader doubler son avance sur ses poursuivants. Le Scandinave, 4e l'an passé, s'élance donc avec six minutes d'avance sur un quatuor composé de Patrick Vernay, de l'Écossais Scott Neyedli et des Australiens Tim Berkel (tenant du titre) et Courtney Ogden. Il ne résiste finalement que 15 km. Le premier à le doubler est Patrick Vernay. Le Français file alors vers la victoire, remportant pour la 5e fois un Ironman sur le sol des langourous. L'argent est pris par l'Écossais Scott Neydeli (ndlr : âgé de 30ans, il a comme titres de gloire une 6e place à Lanzarote en mai dernier et une médaille d'argent de l'IM de Grande Bretagne en 2008) et le bronze par le courageux Jimmy Johnsen. À noter la belle remontée de Jason Shortis à la 6e place et la présence d'un autre Français dans le Top 50, Nicolas Hemet (47e).

Du côté féminin, la victoire est revenue à Gina Crawford, en tête du début à la fin de la course. Posant le vélo avec onze minutes d'avance, la Néo-Zélandaise a pu gérer tranquillement son effort à pied, franchissant la ligne avec près de quatre minutes d'avance sur l'Australienne Christie Sym, remarquable pour ses débuts sur Ironman.

Hommes

  • 1. Patrick VERNAY (Fra) 8:13:59
  • 2. Scott NEYEDLI (Gbr) 8:17:47
  • 3. Jimmy JOHNSEN (Dan) 8:21:11
  • 4. Courtney OGDEN (Aus) 8:22:06
  • 5. Matty WHITE (Aus) 8:35:03
  • 6. Jason SHORTIS (Aus) 8:37:20
  • 7. Timothy MARR (Usa) 8:40:35
  • 8. Luke WHITMORE (Aus) 8:56:04
  • 9. Matt STEPHENS (Aus) 8:56:25
  • 10. Petr VABROUSEK (Tch) 8:57:08

47 HEMET, Nicolas 9:32:58

Femmes

  • 1. Gina CRAWFORD (Nzl) 9:16:52
  • 2. Christie SYM (Aus) 9:20:41
  • 3. Sarah POLLETT (Aus) 9:21:33
  • 4. Charlotte PAUL (Aus) 9:33:05
  • 5. Kate BEVILAQUA (Aus) 9:45:53
  • 6. Linda O'CONNOR (Aus) 9:50:10
  • 7. Rebecca EVELEIGH (Aus) 9:50:55
  • 8. Dianne EMERY (Afs) 9:54:27
  • 9. Katie KENNY (Aus) 9:57:01
  • 10. Nera JAREB (Aus) 10:00:00