teasing_entrainement_.jpg

Photo : Christophe Guiard

Par Benoît Valque (www.trainingattitude.com). Décembre doit coïncider avec la reprise de l’entraînement « en trois dimensions », si l’heure de celle-ci n’a pas sonné le mois dernier. Tout dépend en fait de la durée de la phase de transition qui vous concernait en octobre et/ou novembre. Quoi qu’il en soit, il faut maintenant repartir de l’avant afin d’éviter de tomber dans le sous-entraînement. Et quitte à reprendre, autant vous donner les moyens de progresser significativement…

Coupure, reprise, préparation

Il faut distinguer ces trois phases bien distinctes. Pour certains d’entre vous le découpage est souvent trop flou, d’où des intersaisons trop longues. La coupure correspond à la phase de récupération à proprement parler. Rappelons qu’il faut éviter toute coupure complète supérieure à dix jours.

La phase de reprise suit immédiatement cette coupure. On pourrait l’appeler « phase de transition ». La saison 2009 est terminée, mais la préparation à la saison 2010 n’a pas encore vraiment débuté. À cette période, de multiples options sont envisageables comme nous l’avons étudié le mois dernier. Bien souvent on reprend les disciplines les unes après les autres.

La préparation générale, que l’on retrouve dans la littérature sous le nom de préparation foncière ou tout simplement préparation hivernale, débute quand l’entraînement redevient régulier dans les trois disciplines. C’est la phase qui nous intéresse. Comment l’aborder ? Que faire ? Quelles allures privilégier ? Quels sont les exercices adaptés à la période ?

Vous retrouverez la suite de ce papier dans le prochain numéro de Triathlete, dès demain dans votre kiosque préféré.