La_baule_arrivee_garcons.jpg

Photos : Christophe Guiard

Comme chez les filles, Sartrouville avait, sauf accident, le titre déjà en poche. L'équipe francilienne, qui avait réussi à faire venir Brownlee et Gomez, a laminé l'opposition sur cette dernière manche, l'emportant avec plus de vingt points d'avance. La Green Team laisse toutefois la victoire en individuel au Suisse Sven Riederer (Saint-Raphaël)

Comme chez les filles, la natation s'est effectuée avec combinaisons par une mer d'huile. La sélection fut donc moins importante qu'à l'accoutumée.

la_baule_depart_garcon.jpg

La_baule_sartrouville.jpg

Le premier à sortir de l'eau était sans surprise le Génovéfain Marco Rivera. Un groupe de 24 concurrents se trouvait projeté à l'avant. À la fin de la première des trois boucles, il possédait 27 d'avance sur le peloton de chasse comprenant notamment Will Clarke et Bertrand Billard (Lagardère) ainsi que Tim Don (Beauvais). Étaient relégués encore plus loin Brice Daubord (Poissy) à 52 , son coéquipier Grégory Rouault (aidé par Charly Loisel qui l'avait attendu) et Cédric Fleureton (Sartrouville) à 52''
La_baule_velo_sudri.jpg

la_baule_racing.jpg

Le 2e tour voyait une baisse de l'écart entre les deux premiers groupes (seulement 12 secondes). La jonction s'opérait à la fin du 3e tour. En revanche, le groupe Rouault-Fleureton posait le vélo avec un retard de 45''.

En tête de course, le plus prompt à la transition était le Pisciacais Tony Moulai suivi du Rouennais Alberto Allessandroni et du Mulhousien Jonathan Zipf. Pointés à 10" à la sortie du parc, les Sartrouvillois Javier Gomez et Jonathan Brownlee revenaient vite aux avant-postes. A la fin du premier tour, ils étaient dans le quintet de tête avec Jonathan Zipf, le Pisciacais Tony Mouly et le Raphaëlois Sven Riederer.

Peu après Javier Gomez attaquait. Tout le monde pensait que le vice champion du monde, qui avait pris une vingtaine de mètres d'avance, était parti pour la gloire. C'était sans compter sans le retour de Sven Riederer qui remontait d'abord sur l'Espagnol avant de le lâcher dans les 500 derniers mètres. Le Suisse, médaillé de bronze des JO d'Athènes permettait à Saint-Raphaël d'obtenir un joli succès de prestige.
Sartrouville, grâce aux 3e et 6e places des frères Brownlee (Alistair avant Jonathan) se consolait vite avec la victoire par équipes. Avec trois hommes dans les 15 (Justus 7e, Vidal 10e et Clarke 15e), le Lagardère Paris Racing prenait la 2e place à l'étape, synonyme de podium au classement final. La formation francilienne chipe en effet le bronze à Poissy, qui s'est raté sur cette finale (seulement 7e). L'argent revient à Beauvais, 3e de l'étape

En bas de tableau, sans surprise, Autun, Gonfreville et Saint-Jean-de-Monts sont relégués en D2.

La_baule_st_jean_de_mont.jpg

Classements

Individuels

1 Sven Riederer (Saint-Raphaël) 50'46
2 Javier Gomez (Sartrouville) 50'50
3 Alistair Brownlee (Sartrouville) 50'55
4 Tony Moulai (Poissy) 50'58
5 Jonathan Zipf (Mulhouse) 51'00
6 Jonathan Brownlee (Sartrouville) 51'05
7 Steffen Justus (Metz) 51'10
8 Frédéric Bealubre (Beauvais) 51'13
9 FIlip Ospaly (Sartrouville) 51'20
10 Laurent Vidal (Lagardère Paris Racing) 51'27

Equipes

Etape
1 Sartrouville 11 pts
2 Lagardère Paris Racing 32 pts
3 Beauvais 40 pts
4 Saint-Raphaël 50 pts
5 Rouen 54 pts
6 Sables Vendée 78 pts
7 Poissy 84 pts
8 Mulhouse 89 pts
9 Sainte-Geneviève 90 pts
10 Metz 98 pts
11 Montluçon 103 pts
12 Parthenay 107 pts
13 Vendôme 108 pts
14 Autun 111 pts
15 Saint-Jean-de-Monts 140 pts
16 Gonfreville 149 pts

Général final

1 Sartrouville 94 pts
2 Beauvais 82 pts
3 Lagardère Paris Racing 76 pts
4 Poissy 74 pts
5 Rouen 52 pts
6 Metz 48 pts
7 Sables Vendée 46 pts
8 Sainte-Geneviève 46 pts
9 Saint-Raphaël 42 pts
10 Montluçon 42 pts
11 Mulhouse 40 pts
12 Vendôme 40 pts
13 Parthenay 38 pts
14 Autun 25 pts
15 Gonfreville 22 pts
16 Saint-Jean-de-Monts 22 pts