ja_eurobike093193.jpg

L’Eurobike est sans nul doute le plus grand salon du monde dédié au vélo. Celui-ci s’est tenu du 2 au 5 septembre. Comme chaque année, les nouvelles collections et les innovations sont présentées. C’est le cas de la firme italienne Limar qui a présenté le casque le plus léger du monde, seulement 170 g. Triathlete l’a testé pour vous.

Limar en est fière : depuis 1994, la marque possède le titre de « casque le plus léger ». L’an passé, le Pro 104 pesait 180g, cette année l’ultralight fait 170 g. Ces chiffres ne vous disent rien. Alors pour vous donner un moyen de comparaison, un Bell Volt et un Giro Ionos font 287 g. La première des choses qui nous vient à l’esprit est : est-ce que ça protège ??? Pour vous dire la vérité, je n’ai pas chuté avec, juste pour le prouver. Je m’en remets au fait qu’il a reçu toutes les homologations internationales.

A première vue, le casque ressemble à tous les autres. Dans la main, c’est vrai qu’il est léger. Posons-le à côté d’un autre casque pour comparer. Première info, l’épaisseur est la même et il y a autant de ventilations (22). La finition est quant à elle exemplaire, le réglage de la taille se fait de manière micrométrique et la jugulaire est bien protégée pour éviter d’irriter la peau. De plus, le casque dispose d’un filet anti-insecte. Nous sommes donc en présence d’un casque haut de gamme. Alors pourquoi une telle différence de poids ? D’une part, en raison de l’utilisation du carbone, qui, en plus d’être rigide, est léger. Mais c’est en l’enfilant qu’on devine où les fabricants ont réussi à gagner 100 g : le tour d’oreille est assez haut. Rassurez-vous le casque protège quand même les tempes, l’endroit le plus sensible du crâne.

C’est sur la route qu’on constate l’intérêt d’un casque léger. Après quelques kilomètres, on a totalement oublié que l’on avait quelque choses sur la tête. Il est si confortable. C’est dans les cols sous forte chaleur qu’on constate tous les bienfaits. La tête est l’endroit du corps qui a le plus de perte de chaleur, et avoir un casque léger bien ventilé… c’est que du bonheur. Un point négatif ? pour ma part je ne l’utiliserai que l’été, pas à cause de son faible poids, mais plutôt à cause des aérations assez grandes qui laissent passer la pluie, et le froid aussi.

Certaines personnes ne portent pas de casque car elles se sentent mal à l’aise d’avoir quelque chose de lourd sur la tête. J’espère que ce casque leur permettra de régler leur problème.