Gold_Coast_Brownlee.jpg

Photo : ITU

Pas de surprise lors de la finale de la WCS hommes samedi à Gold Coast. Déjà vainqueur de quatre étapes, Alistair Brownlee a terminé invaincu cette compétition, dominant une nouvelle fois son grand rival, Javier Gomez. L'Anglais décroche par la même occasion son premier titre mondial chez les seniors. Neuvième de lors de cette dernière étape, Laurent Vidal termine 6e au classement final.

Une 5e place suffisait à Alistair Brownlee pour décrocher l'or. Mais le jeune Anglais de 21 ans n'est pas un calculateur. Seule la victoire compte pour lui. Il avait eu par exemple beaucoup de mal à digérer sa défaite de l'Euro face à Javier Gomez (son seul revers cette saison sur le circuit ITU).

Ils étaient 53 à s'élancer pour cette compétition. La natation, dominée par l'Allemand Petzold et le Russe Brukhankov, ne créait pas de grande sélection. Les principaux lâchés étaient l'Anglais Tim Don et l'Australien Brad Kahlefeldt (finalement là), distancés tous les deux de plus de trente secondes. Ils reviendront malgré tout tous les deux sur le peloton.

La première attaque à vélo était portée par l'Américain Matt Reed et le Russe Ivan Vassiliev. Mais le duo était vite repris. La suivante s'avérait en revanche décisive. Elle était déclenchée par le Portugais Bruno Pais qui accompagnait avec lui l'Ukrainien Danylo Sapunov. Ils étaient bientôt rejoints par le Canadien Paul Tichelaar et l'Américain Matt Reed. Le quatuor essayait de creuser le maximum d'écart sur le peloton. Mais en vain. Ce n'est qu'avec un minime avantage de 50'' que les fuyards posaient le vélo. Pas suffisant pour contenir le retour des coureurs à pied.

Les échappés étaient vite rejoints. Malgré une transition ratée, Alistair Brownlee prenait vite le commandement de la course, suivi comme son ombre par Javier Gomez et le champion olympique Jan Frodeno. Ils n'étaient bientôt plus que deux, l'Allemand étant incapable de suivre le rythme effréné des deux autres. Un joli mano opposait alors Brownlee à Gomez. Il fallait attendre le 9e km et une petite côte pour voir l'Anglais porter l'estocade à l'Espagnol. L'Anglais s'imposait finalement avec la marge minime de 5 secondes, avec un chrono à pied de 29'04. C'est son 3e titre mondial (après celui en junior en 2006 et en U23 l'an passé) mais le premier en senior. Il termine donc invaincu cette nouvelle série championnat du monde. Deuxième de l'étape, Javier Gomez, qui perd son titre, obtient également l'argent au classement final. Troisième de cette finale, Jan Frodeno n'a en revanche pas réussi à se hisser sur le podium final. Il s'est consolé quand il a su que c'était un autre Allemand, Maik Petzold (4e de l'étape) qui lui chipait le bronze.

Du côté français, le meilleur représentant a été une nouvelle fois Laurent Vidal. Neuvième de l'étape, le sociétaire du Lagardère Paris Racing finit la compétition à une excellente 6e place à 400 points du podium. Voici le classement final des autres tricolores : David Hauss 20e (35e de la finale) Tony Moulai 28e (28e de la finale), Frédéric Belaubre 39e (15e de la finale).

Classement étape

  • 1 Alistair Brownlee GBR GB 01:44:51
  • 2 Javier Gomez ESP ES 01:44:57
  • 3 Jan Frodeno GER DE 01:45:21
  • 4 Maik Petzold GER DE 01:45:25
  • 5 Courtney Atkinson AUS AU 01:45:27
  • 6 Dmitry Polyansky RUS RU 01:45:29
  • 7 Steffen Justus GER DE 01:45:30
  • 8 Simon Whitfield CAN CA 01:45:31
  • 9 Laurent Vidal FRA FR 01:45:37
  • 10 Alexander Brukhankov RUS RU 01:45:38
  • 15 Frédéric Belaubre FRA FR 01:46:02
  • 28 Tony Moulai FRA FR 01:47:22
  • 35 David Hauss FRA FR 01:47:39

Classement final WCS

  • 1 Alistair Brownlee GB 4400Gold Medal
  • 2 Javier Gomez ES 3959Silver Medal
  • 3 Maik Petzold DE 3442Bronze Medal
  • 4 Jan Frodeno DE 3162
  • 5 Steffen Justus DE 3139
  • 6 Laurent Vidal FR 3048
  • 7 Courtney Atkinson AU 2980
  • 8 Kris Gemmell NZ 2903
  • 9 Dmitry Polyansky RU 2858
  • 10 Alexander Brukhankov RU 2600