Mondial_Gold_Coast_Charayron.jpg

Photo : ITU

Les mondiaux juniors réussissent décidément bien aux Français. Après Aurélien Raphaël et Vincent Luis ces dernières années, Emmie Charayron a elle aussi revêtu le maillot arc-en-ciel hier matin à Gold Coast. Comme elle s'était déjà couverte d'or lors de l'Euro, la Briviste a tout raflé cette saison.

Emmie Charayron avait pourtant la pression au départ de cette épreuve. Tout le monde la considérait comme grande favorite. Elle l'était déjà l'an passé à Vancouver et cela s'était très mal passé. Après des soucis en natation, la Briviste n'avait jamais pu revenir, terminant à une modeste 16e place. Elle a fait fi de tout cela, prenant le départ avec une grande sérénité.

Elle aurait pu s'affoler lorsqu'elle a appris qu'elle avait trente deux secondes de retard sur la meilleure nageuse, la Néo-Zélandaise Teresa Adam (temps : 9'48). Il n'en a rien été, la championne d'Europe revenant facilement sur le groupe de tête. Elle pouvait pousser un ouf de soulagement. La Briviste savait qu'en course à pied elle avait une marge sur ses rivales. Et c'est facilement qu'elle a leur a damé le pion, reléguant l'Australienne Emma Jackson (5e l'an passé) à 20'' et la Néerlandaise Rachel Klamer (2e de l'Euro) à 36. Emmie clôture ainsi en beauté sa carrière chez les jeunes. Un autre challenge, plus difficile l'attend chez les U23 et les seniors. Mais en terminant 15e de sa première WCS à Londres, la Briviste a prouvé qu'il ne lui manquait déjà pas grand chose pour rivaliser avec les meilleures. Bon vent pour la suite, Emmie !

Classement

  • 1 Emmie Charayron (Fra) 1h00'22
  • 2 Emmie Jackson (Aus) à 20''
  • 3 Rachel Klamer (Ned) à 36''
  • 4 Maike Caelers (Ned) à 39''
  • 5 Alexandra Razarenova (Rus) à 44''
  • 6 Allison Hooper (Can) à 49''
  • 7 Holly Aitkin (Aus) à 1'06
  • 8 Kyla Coates (Can) à 1'18
  • 9 Carian Brechters (Ger) à 1'19
  • 10 Yuka Sato (Jap) à 1'30

Il y avait également un grand favori chez les juniors : Jonathan Brownlee. Le Britannique, frère cadet d'Alistair, s'est comme Emmie déjà frotté aux meilleurs seniors lors d'une manche de WCS. Sa remarquable 13e place à Kitzbühel laissait augurer qu'il ne ferait qu'une bouchée de ses rivaux juniors à Gold Coast. Et bien non, Jonathan a trouvé plus fort que lui en la personne de l'Espagnol Mario Mola. Celui-ci, médaillé d'argent lors de l'Euro, avait pourtant été largement dominé par l'Anglais lors de cette compétition. Une revanche semblait bien difficile à envisager. L'Anglais a peut-être payé tous les efforts consentis lors de ces derniers mois. Il n'a rien pu faire en tout cas lorsque l'Ibère a attaqué brusquement dans le dernier tour. Le bronze a été décroché par le Hongrois Kristof Kiraly. Du côté français, un seul représentant était au départ : Pierre Le Corre. Le sociétaire des Sables Vendée n'a pas démérité pour son premier Mondial. Il termine en 15e position, soit quatre place de mieux que lors de l'Euro d'Holten.

Classement

  • 1 Mario Mola (Esp) 54'35
  • 2 Jonathan Brownlee (Gbr) à 15''
  • 3 Kristof Kiraly (Hun) à 20''
  • 4 Kevin McDowell (Usa) à 32''
  • 5 Davide Uccellari (Ita) à 36''
  • 6 Igor Polyanskiy (Rus) à 39''
  • 7 Min Ho Heo (Kor) à 40''
  • 8 Andrey Brukhankov (Rus) à 44''
  • 9 Matheus Diniz (Bra) à 51''
  • 10 Sam Appleton (Aus) à 54''
  • 15 Pierre Le Corre (Fra) à 1'09