Beauvais_cap_filles.jpg

La 4e étape du Grand Prix féminin qui se déroulera demain après-midi sur l'hippodrome de Longchamp peut très bien nous donner le nom du champion de France. Doté de six points d'avance, Beauvais peut en effet, en cas de victoire, s'assurer quasiment du titre.

Victorieuse de deux étapes sur trois, la formation picarde réalise une superbe saison. Elle espère bien poursuivre sur sa lancée demain. La partie n'est pas gagnée d'avance. L'équipe dirigée par Laurent Chopin sera en effet privée de deux de ses leaders, la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt (1re à Hambourg, victorieuse de la 3e étape) et la Britannique Vicky Holland (6e à Tours). Elle pourra compter en revanche sur l'Allemande Anja Dittmer (5e à Londres, 1re à Dunkerque), et sur l'Anglaise Hollie Avil (6e de l'Euro). Les trois autres engagées sont françaises : Charlotte Morel (6e à Beauvais), Delphine Py (7e à Beauvais) et Delphine Pelletier.

Heureusement pour Beauvais, son dauphin sera aussi handicapé. Châteauroux devra en effet composer sans ses Suissesses Magali Di Marco Messmer (5e à Dunkerque, 2e à Beauvais), Daniela Ryf (3e à Washington, 5e à Tours) et Mélanie Annaheim (8e à Beauvais et à Tours). Il faudra donc que Carole Péon et Ricarda Lisk (7e à Londres) réalisent un exploit pour que leur club décroche la timbale.

Troisième actuellement à 9 points, Poissy sait qu'il lui faudra à tout prix gagner pour garder une tout petite chance de conserver son titre. Hormis Kerry Lang (11e à Beauvais, 13e à Tours), la formation francilienne sera au complet avec notamment l'Australienne Erin Densham (1re à Tours, 2e à Dunkerque), Jessica Harrison (4e à Beauvais), la Britannique Jodie Swallow (4e à Dunkerque) et l'Espagnole Marina Damlaincourt.

Montpellier a les moyens de jouer les trublions. Même privée de la Canadienne Kathy Tremblay (deux 4e places en WCS, 2e à Tours) la formation héraultaise reste solide avec notamment la Chilienne Barbara Riveros (3e à Beauvais et à Tours), la Britannique Sophie Coleman (5e de l'Euro junior) et l'ex-beauvaisienne Marion Lorblanchet (12e à Beauvais).

Ce sera dur en revanche de créer la surprise pour Parthenayet Cesson privés respectivement de la Néo-Zélandaise Samuels et de la Tchèque Vodickova.

En queue de classement, Saint-Etienne, Issy et Lyon devront réagir pour garder une chance de rester en D1.

Départ : 16 h

///