Yokohama_Frodeno.jpg

Photos : ITU

Le champion olympique est de retour. Décevant depuis le début de saison, Jan Frodeno s'est totalement retrouvé en remportant dimanche dernier la manche de WCS de Yokohama. Échappé à vélo, l'Allemand a facilement dicté sa loi à pied. Il a résisté au retour de Gemmell et Gomez, respectivement 2e et 3e. Belle 4e place du Français Laurent Vidal.

Le chat n'est pas là, les souris dansent. Les adversaires d'Alistair Brownlee se sont frottés les mains quand ils ont appris que le Britannique ne serait pas présent sur cette avant-dernière manche. Vainqueur de quatre étapes, le jeune Anglais ne leur avait pour l'instant laissé que des miettes. Les autres absents de marque étaient l'Allemand Steffen Justus (2e à Londres, 4e à Hambourg), l'Australien Brad Kahlefeldt (2e à Tongyeong et à Hambourg), le Canadien Simon Whitfield (vice-champion olympique) et l'ensemble des Russes (dont Polyansky et Brukhankov, 1 podium chacun) excepté Malyshev.

Malgré l'absence de combinaison, la natation ne provoquait pas de sélection. Il ne se passait rien pendant les 25 premiers kilomètres vélo. C'était le moment choisi par Courtney Atkinson pour porter son attaque. Il était rejoint peu après par les Allemands Jan Frodeno et Maik Petzold. Collaborant parfaitement contrairement au groupe de chasse, le trio de tête posait le vélo avec une avance de 41''.

Frodeno, le plus prompt à la transition, se détachait dès le début de la course à pied. Derrière lui, Petzold était repris dès le premier tour par le groupe de poursuivants Gemmell, Gomez et Vidal. À son tour, Atkinson était avalé au 4e par ces garçons.

Devant eux, le champion olympique ne faiblissait pas, bien au contraire. Il remportait aisément sa première victoire WCS de la saison. Avant ce coup d'éclat, son meilleur classement n'était qu'une 6e place à Washington.

La lutte a été âpre pour la 2e place. C'était d'abord Gomez qui prenait l'avantage à 3 km du but. Son accélération causait la perte de Laurent Vidal mais pas de Gemmell qui lui soufflait l'argent dans les cent derniers mètres. Quelques secondes derrière, Laurent Vidal confirmait sa régularité sur le circuit WCS en prenant une très bonne 4e place.

Yokohama_Vidal.jpg

À noter l'abandon du second tricolore David Hauss, brillant 6e lors de la précèdente manche.

Au général, malgré son absence, Bronwlee conserve un net avantage sur Javier Gomez et Kris Gemmell. Désormais 5e (gain de deux places), Laurent Vidal garde toutes ses chances pour le podium final.

La finale aura lieu le 13 septembre à Gold Coast en Australie.

Classement étape

  • 1 Frodeno Jan GER 01:44:31
  • 2 Gemmell Kris NZL 01:44:49
  • 3 Gomez Javier ESP 01:44:51
  • 4 Vidal Laurent FRA 01:45:04
  • 5 Docherty Bevan NZL 1:45:39
  • 6 Shoemaker Jarrod USA 01:45:48
  • 7 Malyshev Yulian RUS 01:45:50
  • 8 Atkinson Courtney AUS 01:46:07
  • 9 Wilson Dan AUS 1:46:17
  • 10 Petzold Maik GER 1:46:35

Classement général après sept étapes

  • 1 Alistair Brownlee (GBR) 3200
  • 2 Javier Gomez (ESP) 2849
  • 3 Kris Gemmell (NZL) 2559
  • 4 Maik Petzold (GER) 2493
  • 5 Laurent Vidal (FRA) 2404
  • 6 Steffen Justus (GER) 2388
  • 7 Jarrod Shoemaker (USA) 2347
  • 8 Brad Kahlefeldt (AUS) 2276
  • 9 Jan Frodeno (GER) 2135
  • 10 Courtney Atkinson (AUS) 2101
  • 17 David Hauss (FRA) 1362
  • 34 Tony Moulai (FRA) 712