London_podium_femmes.jpg

Photo : Delly Carr (ITU)

La WCS avait choisi Londres comme théâtre de la 6e étape de son circuit le 15 août dernier. En l'absence des Australienne Moffatt et Snowsill, la course était particulièrement ouverte. Elle a vu finalement la victoire de la Suissesse Nicola Spirig qui confirme ainsi qu'elle n'est pas seulement la meilleure européenne. Belle 15e place d'Emmie Charayron pour ses débuts dans la compétition.

Deux absences de marque pour cette étape : les Australiennes Snowsill (victorieuse à Tongyeong) et Emma Moffatt (leader de la compétition avec trois succès d’étape). Les autres principales têtes de liste, qui n’étaient pas du voyage londonien, étaient les Canadiennes Tremblay (4e à Washington et à Kitzbühel) et Groves (4e à Hambourg), ainsi que la Japonaise Ide (3e à Tongyeong).

Elles étaient 60 au départ. Deux groupes de douze se constituaient à l’issue de cette première discipline. Le premier comprenait notamment l’Australienne Luxford, la Britannique Jenkins, la Néo-Zélandaise Hewitt, la Suissesse Ryf et la Néo-Zélandaise McIlroy. Le second peloton, distancé de 20’’, avait comme têtes d'affiches la Suissesse Spirig et la Suédoise Norden. La principale victime était la Portugaise Vanessa Fernandes, distancée d'1'20. La vice-championne olympique préfèrera abandonner.

Les deux groupes constitués à l'issue de la natation fusionnaient assez vite. Une chute dans le peloton de chasse ne permettait qu’à une poignée de concurrentes de rejoindre la tête.

Nicola Spirig, Lisa Norden, Helen Jenkins, Debbie Tanner (Nzl) et Jodie Stimpson (Gbr) prenaient le large dès le début de la course à pied. Lâchée, cette dernière était remplacée par la Luxembourgeoise Élisabeth May. À 1 500 m de la ligne, elles n’étaient plus que trois en lice pour la victoire : Spirig, Norden et Jenkins. Grâce à une accélération à 200 m de la ligne, la Suissesse décrochait la palme devant la Suédoise et la Britannique.

Du côté français, la meilleure représentante a été la Briviste Emmie Charayronn excellente 15e pour ses débuts sur le circuit WCS. La seconde est Carole Péon, honorable 26e pour sa rentrée. Quant à Jessica Harrison, amoindrie par un abcès à une dent, elle a préféré jeter l'éponge en cours de route. Au général, la Pisciacaise reste in-extremis dans le Top 10 d'une compétition toujours menée par Emma Moffatt.

Classement étape

  • 1 Nicola Spirig (SUI) 1:54:24
  • 2 Lisa Norden (SWE) 1:54:26
  • 3 Helen Jenkins (GBR) 1:54:29
  • 4 Elizabeth May (LUX) 1:54:38
  • 5 Anja Dittmer (GER) 1:54:55
  • 6 Daniela Ryf (SUI) 1:54:57
  • 7 Ricarda Lisk (GER) 1:55:00
  • 8 Debbie Tanner (NZL) 1:55:05
  • 9 Andrea Hewitt (NZL) 1:55:07
  • 10 Sarah Groff (USA) 1:55:16
  • 15 Emmie Charayron (FRA) 1:56:12
  • 26 Carole Péon (Fra) 1:57:15

Général après six étapes

  • 1 Emma Moffatt (AUS) 3140
  • 2 Lisa Norden (SWE) 2534
  • 3 Andrea Hewitt (NZL) 2455
  • 4 Daniela Ryf (SU)I 2374
  • 5 Helen Jenkins (GBR) 2146
  • 6 Kathy Tremblay (CAN) 1940
  • 7 Sarah Haskins (USA) 1921
  • 8 Lauren Groves (CAN) 1823
  • 9 Emma Snowsill (AUS) 1818
  • 10 Jessica Harrison (FRA) 1722

44 Carole Péon (FRA) 542 62 Emmie Charayron (FRA) 269