embrun_bisous.jpg

Photos d'archives : Christophe Guiard

La chaleur est annoncée pour la 26e édition de l'Embrunman qui aura lieu demain. Cela risque d'être chaud également sur le plan sportif avec un plateau de qualité. L'Espagnol Marcel Zamora et la Britannique Bella Bayliss partiront néanmoins favoris.

Ce sont finalement 860 concurrents qui plongeront dès 6 h du matin dans le lac de Serre-Ponçon. Chez les hommes, sept concurrents du Top 8 de l'an passé seront une nouvelle fois de la partie. Le vainqueur Xavier Lefloch sera ainsi bien là pour tenter de conserver un titre acquis l'an passé un peu à la surprise générale. Le Français avait réussi à damer le pion à l'Espagnol Marcel Zamora qui avait été un peu présomptueux pour sa première participation à l'épreuve. On est sûr de la forme de l'Espagnol qui a remporté il y a quelques semaines l'Ironman de Nice, on l'est moins pour le Breton.

Entre ces deux ténors, s'était intercalé l'an passé Stephen Bayliss. Le Britannique a déjà beaucoup couru depuis le début de saison prenant part notamment à deux Ironman (4e en Afrique du Sud, 5e à Lanzarote). Ne sera-t-il pas un peu défraîchi ?

Mais celui qu'a priori Marcel Zamora craint le plus est de nationalité sud-africaine et se nomme James Cunnama. Il a comme titre de gloire une 2e place lors de l'Ironman d'Autriche. Ceux qui étaient présents au triathlon de l'Alpe d'Huez il y a une quinzaine de jours ont pu constater qu'il grimpait bien. Après une natation moyenne, il avait effectué une belle remontée, glanant au final une belle 3e place. Le Springbok avait était devancé à cette occasion par l'Italien Cigana et par Patrick Bringer. Il retrouvera d'ailleurs le Montluçonnais sur cet Embrunman. L'Auvergnat connaît par coeur l'épreuve, ayant à de nombreuses reprises terminé dans le Top 10 (7e en 2008, 2e en 2007, 6e en 2006, 3e en 2005 et 3e en 2003). Gilles Reboul est lui aussi un grand spécialiste de l'Embrun (2e en 2005, 5e en 2003, 2e en 2005, 7e en 2006, 5e en 2008). Le Dijonnais aura à coeur de réaliser un exploit pour ce qui sera sans doute sa dernière participation à la course.

Pour espérer une victoire française, il faut plutôt lorgner du côté d'Hervé Faure et de Sébastien Berlier. Le premier nommé a déjà inscrit deux fois son nom au palmarès, en 2006 et en 2007 (avec en prime le record de l'épreuve en 9h48'58). Après de nombreux pépins physiques, le Vitrollais a prouvé en résistant longtemps à Marcel Zamora lors du dernier Ironman de Nice qu'il avait recouvré la totalité de ses moyens.

De son côté, Sébastien Berlier, n'a jamais gagné à Embrun. L'Aixois s'est en revanche hissé sur le podium en 2007 pour son apparition sur l'épreuve des Hautes-Alpes. Avec l'expérience acquise, l'ancien médaillé des Mondiaux LD peut espérer encore mieux.

Ce sera dur en revanche pour Julien Loy, qui en raison d'une blessure à la jambe, n'a quasiment pas pu s'entraîner depuis le début de saison. Cela s'est vu à l'Alpe d'Huez où le double champion du monde a totalement faibli à pied (4e) après avoir longtemps fait cavalier seul. Le sociétaire d'Échirolles craint qu'il en soit de même demain.

Quelques outsiders tenteront de brouiller les cartes : les Belges Bruno Clerbout (4e en 2008) et Thierry Claes (4e en 2007, 8e en 2008), le Néo-Zélandais Williams Keegan (2e du challenge Wanaka) et le Beaunois Benoît Augueux (6e en 2008).

Chez les femmes, la grandissime favorite sera l'Écossaise Bella Comerford (lauréate en 2002 et en 2008). Attention rien n'est gagné d'avance pour la gagnante de l'Ironman de Lanzarote qui a été battu lors de l'Embrunman (en 2006 par Estelle Leroi). La Clermontoise, également triomphatrice en 2005, sera d'ailleurs présente demain pour tenter de rééditer un tel exploit.

Alexandra Louison sera l'autre bonne chance française. La Cessonnaise, un peu décevante cette saison (5e à Nice et 4e à l'Alpe d'Huez), espère qu'elle pourra enfin donner sa pleine mesure et faire aussi bien, voire mieux qu'en 2007 où elle avait terminé 2e. Il lui faudra toutefois, outre Bella Comerford, devancer la Hongroise Erika Csomor (ancienne championne du monde de duathlon, 2e à Roth en 2008 et 3e de l'Alpe d'Huez 2009). L'Américaine Jocelyn Wong, la Tchèque Cisarowska, l'Isséenne Isabelle Ferrer et la Stéphanoise Aline Choretier (3e l'an passé) joueront à fond leur rôle d'outsiders.

Triathlete vous fera vivre l'épreuve en live demain sur ce même site.