Tiszaujvaros_Russes.jpg

Photos : ITU

En l'absence de nombreux ténors mis au repos en vue de la WCS de Londres, les Russes étaient les grand favoris de la manche de coupe du monde de Tiszaujvaros qui s'est déroulée hier. Ils n'ont pas déçu, trustant les trois marches du podium avec dans l'ordre Polyansky, Brukhankov et Tutukin. Juste derrière, Grégory Rouault, auteur du meilleur chrono à pied, décrochait une remarquable 4e place.

L'armada russe faisait grand peur au départ de cette manche hongroise. Elle était en effet constituée de coureurs particulièrement en verbe depuis le début de saison avec notamment Dmitry Polyansky (3e de la WCS de Tongyeong, 7e de la WCS de Madrid, champion d'Europe U23 et 8e de la WCS de Hambourg) et Alexader Brukankov (7e à Tongyeong, 6e à Madrid, 3e à Hambourg, 3e de l'Euro).

La natation permettait à dix hommes de s'échapper. Parmi eux se trouvait notamment le Slovaque Richard Varga (une nouvelle fois meilleur nageur en 17'28), les Russes et les Français Raphaël et Luis. De son côté, Grégory Rouault avait concédé 1'13 à la tête de course.

D'autres hommes rejoignaient finalement le groupe de tête et c'est un pack de 28 hommes qui se présentait groupé à l'amorce de la course à pied.

Polyansky et Brukhankov étaient les plus prompts à la transition. Derrière le duo russe, l'étonnant vétéran Ukrainien Polikarpenko (37 ans) peu vu à son avantage depuis très longtemps, courait après un podium qui lui échappait depuis décembre 2007 (2e à Eilat).

À la flamme rouge, Polyansky portait une attaque qui laissait pantois Brukhankov. Après plusieurs accessits, le Russe tenait enfin sa victoire. Le bronze était décroché par son compatriote Ivan Tutukin, licencié à Poitiers, qui avait doublé Polikarpenko à la dérive à 2,5 km du but. Cinq secondes derrière, Grégory Rouault, auteur d'une course à pied phénoménale (meilleur temps en 30'19) venait mourir au pied du podium. C'est de très loin sa meilleure place en coupe du monde (la précédente était une 37e place à Lorient en 2008.

Tiszaujvaros_Rouault.jpg

De leur côté, Aurélien Raphaël et Vincent Luis ont terminé respectivement 17e et 26e.

Classements

  • 1 Dmitry Polyansky (RUS) 1:48:45
  • 2 Alexander Brukhankov (RUS) 1:48:54 +0:09
  • 3 Ivan Tutukin (RUS) 1:49:49 +1:04
  • 4 Gregory Rouault (FRA) 1:49:55 +1:10
  • 5 Vladimir Turbaevskiy (RUS) 1:50:03 +1:17
  • 6 Polikarpenko (UKR) 1:50:09 +1:24
  • 7 Franz Loeschke (GER) 1:50:14 +1:29
  • 8 Balazs Pocsai (HUN) 1:50:18 +1:33
  • 9 Artem Parienko (RUS) 1:50:21 +1:36
  • 10 Leonardo Chacon (CRC) 1:50:24 +1:39
  • 17 Aurélien Raphaël (Fra) 1h50'53 + 2'05
  • 26 Vincent Luis (Fra) 1h51'45 + 3'00