TRIATHLON EUROPEAN CHAMPIONSHIP 2009

Photos : Thierry Deketelaere

L’Euro d’Holten s’est terminé en beauté par une magnifique course masculine. Nettement dominé par Alistair Brownlee lors des précédentes courses, Javier Gomez a remis les choses au point en mettant l’Anglais KO dans la 2e partie de la course à pied. Le Russe Brukhankov s’est emparé du bronze en résistant au retour d’un remarquable Frédéric Belaubre.

C’est par une chaleur assez accablante que les 69 concurrents ont été libérés par le starter à 14h30.

TRIATHLON EUROPEAN CHAMPIONSHIP 2009

Comme lors des précédentes épreuves internationales, les Russes se retrouvaient en majorité dans le groupe qui se détachait dès le début de la natation. Mais c’est un Slovaque, Richard Varga, qui était crédité du meilleur temps natation, Richard Varga. La grande majorité des animateurs de la première discipline poursuivaient sur leur lancée à vélo. Voici l’identité de ces sept hommes : les Russes Dmitry Polyansky, Ivan Vasiliev et Yulian Malyshev, les Britanniques Philip Graves et Alistair Brownlee, l’Espagnol Javier Gomez et le Français Frédéric Belaubre. Hormis Graves, se trouvait là que du gros poisson. A la fin de la première boucle, les fuyards s’étaient déjà procuré une avance de 35’’ sur un imposant peloton comprenant tous les autres favoris excepté le Suisse Reto Hugo, le Slovaque Pavel Simko et le Français Cédric Fleureton. Ces trois piégés accusaient déjà un retard de 2’30. Autant le dire de suite, ils avaient déjà perdu tout espoir de bien figurer.

TRIATHLON EUROPEAN CHAMPIONSHIP 2009

En tête, un homme se démenait beaucoup plus que les autres pour donner le tempo. Il s’agit du Britannique Graves, totalement dévoué à son leader, Alistair Brownlee. Grâce à lui en grande partie, le groupe d’échappée parvenait à garder une minime avance d’une vingtaine de secondes sur les poursuivants. Ivan Vasiliev réussissait la meilleure transition mais était vite dépassé par Alistair Brownlee, puis par Javier Gomez. Ces deux ténors se retrouvaient donc au coude à coude. Ils réalisaient vite un trou conséquent. A la fin de la 1re des 4 boucles, le duo avait déjà relégué son premier poursuivant, Ivan Vasiliev à 14’’. Suivaient ensuite dans l’ordre Frédéric Belaubre, un peu à la peine, Tony Moulai bien revenu, l’Allemand Sébastien Rank et le Russe Brukhankov. Laurent Vidal est passé en 9e position avec un retard de 39’’. A 53’’ de la tête est apparu David Hauss.

TRIATHLON EUROPEAN CHAMPIONSHIP 2009

La 2e boucle permettait aux deux hommes de tête de souffler un peu. Pour la 3e place, on assistait à un regroupement de cinq hommes : Vasiliev, Moulai, Brukahankov, Belaubre et Rank dans l’ordre de leur passage. Distancés de trente secondes, le bronze était désormais leur unique préoccupation. Dès le début du tour suivant, Brukhankov plaçait une mine qui laissait pantois ses adversaires. Peu après, une autre attaque survenait, mais en tête de course cette fois. Elle était portée dans une petite côte par Javier Gomez. Alistair Brownlee, fatigué, n’esquissait pas le moindre geste pour réagir. Il avait sans doute deviné que l’Espagnol avait gardé plus de fraîcheur que lui.

Le dernier tour ne changeait rien à l’affaire. Gomez remportait un nouveau titre continental après celui décroché à Copenhague en 2007. Il montrait par la même occasion à tous ceux qui l’avaient déjà enterré que le patron était de retour. Malgré une fin de course, Alistair Brownlee conservait l’argent. Tout le clan français attendait alors anxieusement l’arrivée du 3e. Le speaker avait en effet annoncé quelques minutes auparavant que Frédéric Belaubre revenait très fort sur Alexander Brukhankov. Mais non, c’était trop tard, le Russe gardait trois secondes d’avance sur la ligne. A noter que celui-ci avait déjà obtenu le bronze lors de l’Euro U23 il y a quelques semaines. Malgré l’échec pour le podium, Frédéric Belaubre ne pouvait être que satisfait de sa rentrée. Ses soucis d’épaule sont désormais loin derrière lui. Le Beauvaisien sera à surveiller de près lors de ses prochaines courses.

TRIATHLON EUROPEAN CHAMPIONSHIP 2009

Voici le classement des autres Français : Tony Moulai 8e, Laurent Vidal 26e, David Hauss 29e et Cédric Fleureton 44e.

 Classement
  • 1 Javier Gomez (Esp) 1h44’14
  • 2 Alistair Brownlee (Gbr) 1h44’41
  • 3 Alexander Brukhankov (Rus) 1h44’49
  • 4 Frédéric Belaubre (Fra) 1h44’52
  • 5 Ivan Vasiliev (Rus) 1h44’56
  • 6 Sebastian Rank (Ger) 1h44’58
  • 7 Bruno Pais (Por) 1h45’10
  • 8 Tony Moulai (Fra) 1h45’18
  • 9 Steffen Justus (Ger) 1H45’22
  • 10 Oleksiy Sytukin (Ukr) 1h45’26
  • 26 Laurent Vidal (Fra) 1h47’43
  • 29 David Hauss (Fra) 1h48’13
  • 44 Cédric Fleureton (Fra) 1h51’41