St_Jean_depart_filles.jpg

La deuxième manche du Grand Prix de D2 qui se déroulait samedi à Saint Jean de Monts n’aura pas bouleversé la hiérarchie. Les positions en haut et en bas du classement restent inchangées chez les femmes comme chez les hommes.

st_jean_sortie_natation_hommes.jpg

Du côté des féminines, on retiendra deux enseignements majeurs : Fabienne Saint Louis (Lagardère Paris Racing) est vraiment trop forte et Sainte-Geneviève, annoncée par les favorites, se rapproche à grands pas de la D1.

La Mauricienne aura donné une excellente définition de l’expression « faire cavalier seul ». Sortie en première position de l’eau, Fabienne Saint Louis ne s’est pas posée de questions et a pris la fuite, entamant alors un contre la montre individuel.

St_Jean_arrivee_st_louis.jpg

Derrière, un groupe composé de Laura Marteau (Sainte Geneviève), Cassandre Pelcef (Noyon) et Gisele Bertucci (Val de Gray) a mené la révolte à vélo sans jamais pouvoir combler un retard très vite supérieur à 30 secondes.

Dès lors, les trois femmes qui comptaient une minute d’avance sur un groupe de six triathlètes au départ de la course à pied, allaient en découdre pour accompagner Fabienne Saint Louis sur le podium. Et comme à Saint-Cyr début mai, Laura Marteau s’empare de la deuxième place en distançant ses adversaires a environ deux kilomètres de l‘arrivée. Elle devance Cassandre Pelcef et Gisele Bertucci. A noter également le gros retour de Julie Chuberre (ASFAS) qui arrache une belle 5e place.

St_Jean_laura_marteau_filles.jpg

Jennifer Henrisson (10e) et Marylise Pansart (23e) permettent à la formation de Sainte Geneviève d’engranger une seconde victoire et de conforter, de fait, la première place du classement. La grosse surprise de cette manche est venue de la formation de Tricastin. Seulement 11e à Saint-Cyr, les Drômoises prennent la 2e place grâce à un joli tri groupé de Ayme (11e), Froment (14e) et Morier (15e), elles remontent ainsi à la 4e place au classement général.

st_jean__tricastin_filles.jpg

Si on pouvait émettre quelques interrogations quant à la capacité de l’équipe de La Rochelle à se maintenir dans le Top 3, on sait désormais qu’il faudra compter avec elles jusqu’au bout. 3e de cette manche, elles maintiennent ainsi leur deuxième place au classement général. La D1 devient un sujet sérieux du côté de La Rochelle.

En bas de classement, Avion semble presque condamnée tandis que Rennes et Noyon batailleront pour leur survie en D2.

Classement individuel femmes :

  1. Fabienne Saint Louis (Lagardère Paris Racing)
  2. Laura Marteau (Sainte Geneviève)
  3. Cassandre Pelcef (Noyon)
  4. Gisele Bertucci (Val de Gray)
  5. Julie Chuberre (ASFAS)
  6. Sylvie Aboulin (La Rochelle)
  7. Céline Taiana (Dijon)
  8. Kylie Vaughan (Fast Guebwiller)
  9. Emily Bonpaix (La Rochelle)
  10. Jennifer Henrisson (Sainte Geneviève)

Classement général par équipe :

  1. Sainte Geneviève 40 points
  2. La Rochelle 34
  3. Lomme 27
  4. Tricastin 24
  5. Val de Gray 21
  6. Dijon 21
  7. Piranhas Dieppe 21
  8. Lagardère Paris Racing 19
  9. Autun 18
  10. Fast Guebwiller 17
  11. ASFAS 15
  12. Valence 14
  13. Noyon 9
  14. Rennes 6
  15. Avion 4



St_Jean_besancon_garcon.jpg

Comme lors de la première manche début mai, Besançon a dû s’employer pour décrocher une nouvelle victoire. Bien placés mais discrets, les Bisontins ont laissé le soin aux autres athlètes de faire le spectacle pour mieux monter en puissance à l’approche de l’arrivée.

En effet, sortis dans les premières positions de l’eau, les grands animateurs du début de course auront été les Australiens Cameron Good (Fast Guebwiller) et Ben Allen (Poitiers), le Néo-zélandais Ben Pattle (Toulon) et le jeune français Grégoire Berthon (Neuves Maisons).

st_jean__tete_velo_hommes.jpg

Les quatre fuyards ont rapidement compté une trentaine de secondes d’avance sur un peloton de vingt triathlètes. Légèrement distancés après la natation, les Bisontins Axel Zeebroeck, tout juste rétabli d’une blessure, et Jonathan Lardier, ont imprimé le rythme au sein de ce groupe de poursuivants afin de limiter l’écart avec les quatre attaquants. Un écart qui n’affichait d’ailleurs plus que 25’ au moment de la transition. Tout était donc encore jouable.

A peine les vélos posés dans le parc qu’une nouvelle course commençait. Parti comme une bombe, le Russe Ivan Tutukin a entamé une impressionnante remontée pour reprendre un à un les hommes de tête. Seul Cameron Good était en mesure de lui résister, s’accrochant pendant plusieurs hectomètres avant de laisser filer, impuissant, le Russe vers la victoire. L’Italien Andréa Sacchiero (Vesoul), auteur d’une belle course à pied, s’empare de la 3e place.

st_jean_arrivee_hommes.jpg

Axel Zeebroek a ensuite réglé au sprint un petit groupe de quatre hommes et devance son coéquipier Jonathan Lardier, premier français de cette manche. Pascal Faivre Pierret (13e) apporte une nouvelle fois le point de la victoire à Besançon. Vesoul conforte pour sa part sa deuxième position au général grâce à Bures (10e) et Vienot (14e). Revanchard après sa déconvenue de Saint-Cyr, le Toc Cesson revient dans la course à l’accession grâce à cette troisième place acquise en terres vendéennes.

st_jean_vesoul_hommes.jpg

Malgré une piètre 9e place samedi, le Tri Sud 18 conserve également sa 3e place sur le podium, à égalité avec Versailles, et ne compte plus qu’un petit point d’avance sur Cesson. Le troisième billet synonyme d’accession promet d’être disputé.

En queue de classement, les équipes du sud (Vitrolles, La Grande Motte et Toulon) ne décollent pas et peuvent commencer à s’inquiéter.

Classement individuel hommes :

  1. Ivan Tutukin (Poitiers)
  2. Cameron Good (Fast Guebwiller)
  3. Andréa Secchiero (Vesoul)
  4. Axel Zeebroek (Besançon)
  5. Jonathan Lardier (Besançon)
  6. Julien Coudert (Tri Sud 18)
  7. Kristian McCartney (Cesson)
  8. Maxime Toin (cesson)
  9. Grégoire Berthon (Neuves Maisons)
  10. Petr Bures ( Vesoul)

Classement général par équipe :

  1. Besançon 48 points
  2. Vesoul 44
  3. Tri Sud 18 34
  4. Versailles 34
  5. Cesson 33
  6. Saint-Avertin 29
  7. Poitiers 29
  8. Brive 24
  9. Piranhas 24
  10. Fast Guebwiller 22
  11. Tri Littoral 59 22
  12. Lyon 22
  13. Neuves Maisons 22
  14. Saint Etienne 19
  15. Valence 16
  16. Caen 16
  17. La Rochelle 13
  18. Vitrolles 10
  19. La Grande Motte 7
  20. Toulon 4