beauvais_hom_browly.jpg

Avec quatre hommes dans le Top 7, le Lagardère Paris Racing avait dominé de la tête et des épaules la 1e manche du GP à Dunkerque. Sans trois de ses cartes maîtresses, l'équipe francilienne aura du mal à doubler la mise à Beauvais ce dimanche. Le favori sera plutôt Sartrouville, avec Gomez et Brownlee.

Le Racing ne présentera pas en effet ses héros du championnat de France, Laurent Vidal (1er) et David Hauss (4e). Pas plus que le Britannique Stuart Hayes (7e à Dunkerque). Rien n'est perdu pour autant pour la formation de David Bardi. A priori, Brad Kahlefeldt, absent lors de la manche initiale devrait être de la partie. L'Australien est en forme, ses résultats de début de saison en attestent (3e de la CM de Mooloolaba, 2e de la WCS de Tongyeong, 9e de la WCS de Madrid). William Clarke, qui avait franchi la ligne main dans la main avec Laurent Vidal à Dunkerque, a lui aussi répondu présent. Tout dépendra des résultats du 3e homme, qui devrait logiquement être Bertrand Billard. Et comme l'ancien Messin est en grande forme (9e des Chts de France), tous les espoirs sont permis pour les bleus ciel.

C'est l'occasion ou jamais pour Poissy et Sartrouville, qui suivent le leader au classement, de changer la donne. La première nommée devrait, contrairement au Racing, bénéficier des services de ses "héros'" du championnat de France (Tony Moulai 2e et Grégory Rouault 3e). Comme Brice Daubord, valeur montante du triathlon français, sera lui aussi de la partie, les hommes de Boris Gros peuvent croire à l'exploit.

Tout comme Sartrouville qui devrait afficher complet cette fois. Alistair Browlee (remarquable vainqueur de la WCS de Madrid) et le champion du Monde Javier Gomez (3e de la WCS de Madrid) devraient endosser la célèbre tenue verte ce dimanche. Tout comme l'ancien champion d'Europe Filip Ospaly (vainqueur à Paris l'an passé) et le double vainqueur de coupes du Monde Cédric Fleureton. Avec un tel quatuor, l'équipe chère à Denis Véron peut voir l'avenir en rose.

Étonnants à Dunkerque (respectivement 4e et 5e), les Sables Vendée (privés de Bruno Pais) et Rouen (sans l'Italien Allessandroni et Franky Batelier) auront bien du mal à faire aussi bien en Picardie que dans le Nord. À Beauvais qui les suit au classement de profiter de l'occasion. Mais les Picards devront composer sans Kris Gemmell et Tim Don. Autre motif d'inquiétude : dans quel état de forme seront Sylvain Sudrie, Stéphane Poulat et Stephan Bignet une semaine après les France LD ? Laurent Chopin comptera donc sur des exploits d'Ivan Vasiliev et de Frédéric Belaubre (même s'il effectue sa rentrée après une blessure) pour espérer un podium. La surprise sur cette manche pourrait venir de Sainte-Geneviève qui alignera une nouvelle fois sa triplette magique (Raphaël, Luis, Ivan Vasiliev).

En bas de tableau, Saint-Jean-de-Monts, Mulhouse, Gonfreville devront briller, s'ils ne veulent pas voir la D2 se rapprocher.

Format : sprint

Départ de la course : 16h30

Classement Général

  • 1 Lagardère Paris Racing
  • 2 Poissy
  • 3 EC Sartrouville
  • 4 Les Sables Vendée
  • 5 Rouen
  • 6 Beauvais
  • 7 Sainte-Geneviève
  • 8 Parthenay
  • 9 Autun
  • 10 Montluçon
  • 11 Metz
  • 12 Saint-Raphaël
  • 13 Vendôme
  • 14 Saint-Jean-de-Monts
  • 15 Mulhouse
  • 16 Gonfreville