ARRIVEE_VIDAL.jpg

Photos : Thierry Deketelaere

Laurent Vidal a assumé parfaitement son statut de favori. Malgré une chute à vélo, le sociétaire du Lagardère Paris Racing a dominé de la tête et des épaules ses adversaires lors de la course à pied. Poissy décroche les deux autres médailles grâce à Tony Moulai et Grégory Rouault. Chez les U23, c'est Vincent Luis qui a décroché la palme.

La natation s'est déroulée sans combinaison. Elle a été animée par deux représentants du Lagardère Paris Racing (Laurent Vidal et David Hauss) et deux de Sainte Geneviève (Vincent Luis et Aurélien Raphaël). C'est David Hauss qui s'extrayait le premier de l'eau. Parmi les autres favoris, Yohann Vincent était pointé à 38, Tony Moulai à 40, Toumy Degham à 53'', Grégory Rouault à 1'00, Nicolas Becker à 1'14.

NATATION_HAUSS.jpg

Le quatuor détaché en natation poursuivait sur sa lancée à vélo. Après une dizaine de km vélo, David Hauss était lâché de ce groupe, suite à une chute. Peu après, Vincent Luis se retrouvait seul en tête mais préférait attendre le peloton, d'une vingtaine d'unités, qui avait rejoint entre temps les autres fuyards.

VELO_HOMMES.jpg

Deux coups de théâtre ont émaillé la fin du vélo : l'abandon d'Aurélien Raphaël suite à un bris de pédalier et la chute de Laurent Vidal qui repartait sans dommages et réintégrait le peloton.

Laurent Vidal prenait le commandement très rapidement en course à pied. Le Francilien disposait déjà d'une avance de 14'' sur son coéquipier David Hauss après 4 km de course. Venaient ensuite dans l'ordre Grégory Rouault, Tony Moulai, Vincent Luis, Toumy Degham, Bertrand Billard, Yohann Vincent et Karl Shaw.

Tout le monde pensait que le Lagardère Paris Racing était parti pour réussir le doublé. Mais Poissy venait brouiller les cartes en fin de course. Tour à tour, Tony Moulai et Grégory Rouault doublaient l'infortuné David Hauss qui devait se contenter d'une place au pied du podium.

Devant Laurent Vidal avait connu une fin de course tranquille pour conquérir son premier titre national en Elite. Son meilleur résultat précédemment était une 6eplace en 2006, année où il avait décroché la palme chez les U23. De son côté, Tony Moulai (2e) remportait sa première médaille sur un championnat de France. Idem pour Grégory Rouault ravi de sa 3e place.

ROUAUD.jpg

La 5e position revenait à l'inattendu Toumy Degham, revenu à son meilleur niveau après une année de doute. Le Mulhousien décrochait par la même occasion un 2e Top 5 sur un championnat de France en une semaine (il a terminé 4e en duathlon le week-end dernier). Juste derrière arrivait le tenant du titre Yohann Vincent qui n'avait pas démérité. Le Montluçonnais, un peu fatigué actuellement après un début de saison harassant, se satisfaisait pleinement de sa place.

Chez les U23, le suspense avait cessé après l'abandon d'Aurélien Raphaël. Le vainqueur est sans surprise Vincent Luis, qui malgré tous les efforts consentis à vélo, a décroché une remarquable 7e place au scratch. N'oublions pas qu'il était encore junior l'an passé. L'ont accompagné sur le podium Bertrand Billard (Lagardère Paris Racing) et Félix Duchampt (Montluçon).

ARRIVEE_LUIS.jpg

Un homme était particulièrement heureux à la fin de ce week-end, le Capitaine Simon. Quatre des médaillés d'or sont en effet en contrat avec l'armée : Sylvain Sudrie, Delphine Pelletier, Charlotte Morel (U23) et Laurent Vidal.

Malgré une météo peu clémente, la manifestation s'est déroulée parfaitement du début jusqu'à la fin. Les Pom Pom girls Lolli Pop ont redonné du baume au coeur aux concurrents malheureux et aux spectateurs parfois frigorifiés.

Vous retrouverez quelques interviews de ces protagonistes dans la rubrique sons.

Classement

  • 1. Laurent Vidal en 1h48’38
  • 2. Tony Moulai 1h48’58
  • 3. Gregory Rouault 1h49’16
  • 4. David Hauss 1h49’25
  • 5. Toumy Degham 1h49’54
  • 6. Yohan Vincent 1h50’24
  • 7. Vincent Luis 1h50’36
  • 8. Karl Shaw 1h50’42
  • 9. Bertrand Billard 1h51’29
  • 10. Felix Duchampt 1h51’35