Brownlee_Madrid.jpg

Photo : ITU

Hormis Bevan Docherty, tous les meilleurs avaient fait le déplacement vers Madrid pour participer à la 2e manche de WCS. Le public espagnol espérait un duel entre son chouchou Javier Gomez et le champion olympique Jan Frodeno. A son grand dam, tous deux ont été nettement dominés par le jeune Britannique Alistair Brownlee. Piégé en natation, Laurent Vidal, premier Français, s'est classé 13e.

Contrairement à la compétition féminine, quasiment tous les protagonistes de la première manche de la WCS de Tongyeong étaient de la partie. Du top 10 du classement de l'étape coréenne, seul le vainqueur Bevan Docherty, 3e des JO de Pékin, avait préféré faire l'impasse. Absent sur le circuit depuis Pékin, le médaillé d'or des JO constituait l'énigme de la course. Quant à Javier Gomez, même s'il avait montré lors de ses précédentes courses qu'il n'était pas au Top, il semblait s'en approcher.

Ils étaient soixante à s'élancer en milieu d'après-midi. Parmi eux, trois Français (Laurent Vidal, Tony Moulai et David Hauss). Un pays se faisait particulièrement remarquer en natation, la Russie. Quatre des siens sortait en effet de l'eau aux avant-postes : les frères Ivan et Dennis Vassiliev, Dmitry Polyansky (3e de la première étape et vainqueur de Gomez à Pontevedra) et Alexander Brukhankov. L'Allemagne avec Maik Petzold et Christian Prochnow et l'Espagne avec Javier Gomez et José Miguel Perez étaient les principaux autres bénéficiaires de la natation.

Très vite, une coupure se produsait à vélo. Un groupe d'une douzaine de concurrents se retrouvait à l'avant. Il comprenait les quatre Russes, les deux Allemands et les deux Espagnols déjà cités, deux Australiens (Atkinson et Seear), un Britannique Alistair Brownlee et un Français David Hauss. Grâce à une parfaite collaboration, ce groupe n'était plus revu. Les principaux perdants de l'affaire étaient l'Australien Brad Kahlefeldt (2e de la première manche), le Britannique Tim Don, le Néo-Zélandais Kriss Gemmell (4e de la première manche), l'Américain Jarrod Shoemaker (6e de la première manche), les Français Laurent Vidal et Tony Moulai et... le champion olympique allemand Jan Frodeno. Avec un retard d'1'27 à la fin du vélo, tout ce beau monde avait perdu toute chance de podium.

En tête de la compétition, dès le début de la course à pied, Alistair Brownlee prenait le large. Il portait très vite son avance à une vingtaine de secondes. Jamais derrière lui, ses poursuivants directs (Atkinson, Gomez et Paitzold) ne purent lui reprendre le moindre pouce de terrain. Bien au contraire. Le jeune Britannique, âgé de 21 ans, s'imposait sans coup férir, réléguant son dauphin à 48 secondes. Madrid réussit décidément bien au champion du monde U23. L'an passé, le sociétaire de Sartrouville avait obtenu la 2e place de la coupe du monde (son 2e podium après Rhodes en 2007). Rappelons qu'il avait longtemps animé la course à pied des JO de Pékin avant de fléchir (12e).

La 2e place de cette manche de WCS était finalement prise par Courtney Atkinson. L'Australien se rachetait ainsi de sa prestation moyenne de Tongyeong (seulement 10e alors qu'il partait favori après ses deux succès en coupe du monde de début de saison). Le bronze était l'apanage de l'idole locale Javier Gomez qui avait lâché en fin de course l'étonnant allemand Maik Petzold. Auteurs des 3e, 4e et 6e temps à pied, Brad Kahlefeldt, Jan Frodeno et Laurent Vidal n'avaient pu faire mieux que remonter respectivement à la 9e, 10e et 13e place. Laurent Vidal avait doublé en fin de course pédestre son compatriote David Hauss, deux places derrière lui au classement. Les Français réalisaient un tir groupé, le 3e d'entre eux Tony Moulai terminant 16e.

A noter que 19 concurrents ont abandonné dont Gemmell, Don et Robertson.

Au général, c'est Dmitry Polyansky qui prend les commandes. Le Russe a 17 points d'avance sur Brad Kahlefeldt et 47 sur Courtney Atkinson. Laurent Vidal intègre in-extremis le Top 10.

Classement étape

  • 1 Alistair Brownlee (GBR) 1:51:27
  • 2 Courtney Atkinson (AUS) 1:52:14 +0:48
  • 3 Javier Gomez (ESP) 1:52:19 +0:53
  • 4 Maik Petzold (GER) 1:52:32 +1:06
  • 5 Ivan Vasiliev (RUS) 1:52:39 +1:13
  • 6 Alexander Brukhankov (RUS) 1:52:45 +1:18
  • 7 Dmitry Polyansky (RUS) 1:53:08 +1:41
  • 8 Christian Prochnow (GER) 1:53:17 +1:50
  • 9 Brad Kahlefeldt (AUS) 1:53:18 +1:52
  • 10 Jan Frodeno (GER) 1:53:19 +1:53
  • 13 Vidal Laurent FRA 1:53:42 + 2:15
  • 15 Hauss David FRA 1:53:58 + 2:31
  • 16 Moulai Tony FRA 1:54:16 + 2:49

Général WCS

  • 1. Dmitry Polyansky (RUS) 1186pts
  • 2. Brad Kahlefeldt (AUS) 1169pts
  • 3. Courtney Atkinson (AUS) 1137pts
  • 4. Alexander Brukhankov (RUS) 1043pts
  • 5. Kris Gemmell (NZL) 911pts
  • 10 Laurent Vidal (Fra) 777 pts

L'ensemble des résultats se trouve dans la rubrique prévue à cet effet.