Pierrelatte_junior_garcon.jpg

Photos : Christophe Guiard

Le championnat de France s'est terminé par les épreuves juniors, toujours sous la chaleur. Se réservant pour le GP de Dunkerque prévu pour le lendemain, Emmie Charayron a attendu la fin de la course pour porter l'estocade. Impressionnant à pied, Pierre Le Corre a décroché son premier titre national.

Comme prévu, Léa Duchampt prenait la poudre d'escampette en natation. Malheureusement pour la Briviste, une erreur de direction lui faisait perdre la tête de la compétition au profit de sa coéquipière Emmie Charayron et de Marine Bonnetaud (Poissy). Les trois filles terminaient nettement détachées les 750 m. Elles rejoignaient la berge avec une avance substantielle de 55'' sur Cindy Pomarès (Noyon) et 1'00 sur Maud Cloix (Autun) et Yasmine Djamoury (Issy). S'entendant parfaitement, le trio de tête prenait encore plus le large à vélo, rejoignant l'aire de transition deux minutes avant ses rivales.

Dès le début de la course à pied, Léa Duchampt préférait laisser partir ses camarades d'échappée, préférant jouer la sécurité c'est à dire la quête du bronze. Devant la Corrézienne, Emmie Charayron préférait rester sagement aux côtés de Marine Bonnetaud. La championne d'Europe junior attendait le dernier kilomètre pour porter son accélération décisive. La Briviste était émue de remporter son dernier titre chez les jeunes. Native de la Drôme, Marine Bonnetaud se satisfaisait pleinement de son accessit honneur. Idem pour Léa Duchampt qui a frôlé la correctionnelle, résistant de peu au retour du diable Vauvert de Juliette Coudrey, qui avait perdu beaucoup trop de temps en natation (près de deux minutes). Jolie 5e place de l'Autunoise Maud Cloix.

Classement

  • 1 Emmie Charayron (Brive) 1h03’50
  • 2 Marine Bonnetaud (Poissy) 1h04’34
  • 3 Léa Duchampt (Brive) 1h06’45
  • 4 Juliette Coudrey (Châteauroux) 1h07’10
  • 5 Maud Cloix (Autun) 1h07’27
  • 6 Louise Thébault (Poitiers) 1h08’13
  • 7 Marie-Clémence Prat (Guebwiller) 1H08’36
  • 8 Cécile Mériaux (Lyon) 1h08’39
  • 9 Estelle Garnier 1h09’12
  • 10 Julie Milan (Lyon) 1h09’21

Pierrelatte_junior_fille.jpg

Chez les garçons, une absence était remarquée : celle du Franco-Suisse Alexandre Dallenbach qui avait préféré se rendre à l'Euro de duathlon.
Comme chez les filles, la natation a joué un grand rôle dans le classement final. Emmené par Grégoire Berthon (Neuves-Maisons), un groupe de six sortait détaché de l'eau. Il comprenait outre le Lorrain, Anthony Pujades (Manosque), Pierre Le Corre (Sables Vendée), Adrien Tourette (Montluçon), Nicolas Alliot (Saint-Jean de Monts) et Jean Marc Rimaud (Versailles). Ce dernier ne sera pas en mesure de rester dans ce groupe. Mathieu Marteau aurait pu lui peut-être l'intégrer in-extremis s'il n'avait été victime d'une chute.

Le quintet de tête surtout emmené surtout par un Anthony Pujades survolté se mettait très vite hors de portée du peloton de chasse. La principale victime était outre Mathieu Marteau, le champion de France de duathlon Thomas André, dans un jour sans. Avec 47'' de retard aux termes des 21 km, les chances de médailles semblaient s'envoler pour ces favoris.

En tête de course, Pierre Le Corre prenait vite les devants et se détachait inexorablement. On comprenait vite que le Vendéen ne serait plus rejoint et qu'il allait endosser son premier maillot bleu blanc rouge. L'intérêt se portait alors sur la 2e place. Elle opposait d'abord Grégoire Berthon à Adrien Tourette. Mais encore à court de forme après une longue absence, ce dernier faiblissait logiquement en fin de course. Il fallait alors à Grégoire Berthon contenir le retour de Mathieu Marteau, qui avait mangé du lion cet après-midi. Le sociétaire de Neuves-Maisons conservait in-extremis l'argent. Remarquable pour un junior première année. Derrière Mathieu Marteau, un autre garçon a fait une remontée fantastique, Alexandre Dumoulin (Saint-Raphaël), finalement 4e après avoir gagné de nombreux rangs. 124 concurrents ont fini cette épreuve.

Classement

  • 1 Pierre Le Corre (Sables Vendée) 1h00’03
  • 2 Grégoire Berthon (Neuves-Maisons) 1h03’38
  • 3 Matthieu Marteau (Sainte-Geneviève) 1h00’41
  • 4 Alexandre Dumoulin (Saint-Raphaël) 1h01’03
  • 5 Adrien Tourette (Montluçon) 1h01’08
  • 6 Etienne Machtelinck (Valence) 1h01’13
  • 7 Rudy Paqui (Andrésy) 1h01’46
  • 8 Anthony Pujades (Manosque) 1h01’52
  • 9 Alexandre Maire (Dijon) 1h01’57
  • 10 Thibault Lieux (Saint-Etienne) 1h01’59