Pierrelatte_cadet_garcon.jpg

Photos : Christophe Guiard

Avec 250 concurrents, les épreuves réservées aux cadets ont été les courses les plus riches en partants. Si la victoire de Cindy Melse était attendue, celle de Sébastien Court l'était un peu moins.

Chez les filles, une concurrente a été la grande animatrice de la journée : Clémentine Berthon. Après avoir entrevu longtemps le paradis, la Lyonnaise a connu l'enfer.

Sortie la première de l'eau avec 20 d'avance, Clémentine poursuivait sur sa lancée à vélo. Le groupe de chasse comprenant toutes les favorites accusait déjà un retard de 45 à la fin du premier tour vélo. Malgré tous leurs efforts, les poursuivantes ne reprenaient pas le moindre pouce de terrain dans l'ultime boucle. A l'amorce de la course à pied de 5,4, Clémentine Berthon semblait partie pour la gloire. Las, au bout de quelques mètres, la Lyonnaise s'écroulait victime d'un coup de chaleur.

C'était une aubaine pour ses rivales. Voyant l'infortune de leur adversaire, elles partaient prudemment. Trois filles se décrochaient néanmoins au bout de quelques hectomètres : Cindy Melse (Issy), Clémentine Kaufmann (Lyon) et Pauline Morier (Tricastin). Peu après la mi-course, cette dernière faiblissait d'un seul coup. Heureusement pour le club local, une autre de ses représentantes, Marie Froment terminait en boulet de canon. Trop tard pour rejoindre Cindy Melse qui avait lâché Clémentine Kaufmann mais suffisant pour aller chercher l'argent. La Francilienne remportait par la même occasion sa 5e couronne nationale.

Pierrelatte_cadette_fille.jpg

Classement
  • 1 Cindy Melse (Issy) 1h10’35
  • 2 Marie Froment (Tricastin) 1h10’42
  • 3 Clémentine Kaufmann (Lyon) 1h10’50
  • 4 Claire Dhuyser (Liévin) 1h11’49
  • 5 Charlotte Helleux (Cesson) 1h11’54
  • 6 Morgane Tora (Sainte Geneviève) 1h12’49
  • 7 Pauline Morier (Tricastin) 1h12’43
  • 8 Alexia Bailly (Chaumont) 1h12’45
  • 9 Chloé Le Brun (Poissy) 1h13’11
  • 10 Lola Blondel (Chaumont) 1h13’36

Chez les garçons, le meilleur du jour se nomme Thibault Blanchi (Stade Laurentin). Il était suivi de près par Romain Pasteur (Lyon), Jérémy Obozil (Autun), et Romain Viel (Metz). Peu après ce dernier tombait et se retrouvait en chasse-patate. Sagement, le Lorrain préférait attendre le peloton de chasse. Ce dernier passait avec un retard de 24'' sur le trio de tête à la fin de la première boucle vélo. Le deuxième tour se terminait par un statu quo. Le troisième voyait en revanche un retour in-extremis des poursuivants sur les fuyards.

Dès le début de la course pied, Sébastien Court chaussait ses bottes de sept lieues. Parti juste derrière lui, Jérémy Obozil ne résistait qu'un temps. L'Autunois était rejoint par l'Aixois Nicolas Gentet peu après le 2e km. Un autre homme venait vite se mêler à la lutte pour les médailles : Come Gilbert (Tri Sud 18). Pas pour l'or en tout cas, promis à Sébastien Court qui avait fait le trou (26'' à la fin de la première boucle). Le Lyonnais pouvait savourer tranquillement son premier sacre national. L'argent revenait finalement à Come Gilbert qui avait dépassé Jérémy Obozil. Courageux en diable, l'Autunois résistait au retour fantastique de Yohan Saby, remarquable pour ses débuts dans la catégorie. A noter la déception causée par le champion de France de duathlon Aymeric Petel (Poissy), 5e à la fin du premier tout mais qui a craqué, victime d'un coup de chaleur. A noter la jolie 6e place du Cessonais Axel Dupuy, cadet 1re année. 147 concurrents ont franchi la ligne (record de la journée.

Classement

  • 1 Sébastien Court (Lyon) 59’48
  • 2 Come Gilbert (Tri Sud 18) 1h00’46
  • 3 Jérémy Obozil (Autun) 1h00’52
  • 4 Yohan Saby (Tricastin) 1h00’58
  • 5 Nicolas Gentet (Aix) 1h01’44
  • 6 Axel Dupuy (Cesson) 1h01’50
  • 7 Simon Viain (Valence) 1h01’55
  • 8 Laurent Panciatici (Triathl’Aix) 1h02’07
  • 9 Audric Lucini (Nouméa) 1h02’33
  • 10 James Augereau (Sables Vendée) 1h02’53