IM_AFS_Marceau_w.jpg
Photos : Jacvan

Après un titre de champion du monde CD, trois JO et des performances multiples sur Xterra, après quoi peut courir Olivier Marceau ? Et bien, son nouveau défi est l’Ironman. Pour se tester en vue de Nice, le Varois s’est rendu en Afrique du Sud le 5 avril. Une répétition générale qui s’est soldée par une 8e place et quelques enseignements à tirer. Récit des premiers pas d’un champion en reconversion.

« Je veux aborder ce premier rendez-vous sans stress et sereinement », déclarait avant la course Olivier Marceau. Pourtant, dès la conférence de presse, sa présence n’était déjà pas passée inaperçue. Alors que les favoris se prêtaient au jeu des questions-réponses, Raynard Tissink se permettait de souligner, que manquait aux côtés des champions présents sur l’estrade, Olivier Marceau : « C’est un sérieux client, il faudra compter sur lui ». Une affirmation reprise par l’un des prétendants à la victoire, Marino Vanhoenacker. « Je considère Olivier Marceau comme l’un de mes principaux adversaires. Avec les années d’expérience qu’il a, il va très vite devenir une figure emblématique sur le circuit Ironman », a déclaré le champion belge.

RETROUVEZ CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO DE MAI DE TRIATHLETE EN VENTE EN KIOSQUE