Brad Kahlefeldt AUST (left) losses sprint finish dive to Bevan Docherty NZL (right), Round 1, Dextro Energy Triathlon - ITU World Championship Series 2009, Korea, May 3 2009. Pic by Delly Carr / Sportshoot. Pic credit mandatory for free usage.

La première manche de la série championnat du monde a été passionnante de bout en bout. Arrivé en tête à la seconde transition avec l'Américain Fretta, Frédéric Belaubre n'a pu endiguer le retour des coureurs à pied. La victoire s'est jouée au sprint entre Bevan Docherty et Brad Kahlefeldt. La photo finish a déclaré le Néo-Zélandais vainqueur.

La natation n'a pas provoqué de grand écart. Elle a ravi toutefois le public coréen car le premier à sortir de l'eau était l'un des siens, Chang Yeon Lee. Il était suivi de près par Frédéric Belaubre et l'Australien Chris Atkinson. Ce dernier déchantait vite car il était sanctionné d'une pénalité de quinze secondes pour faux départ.

C'est un peloton d'une cinquantaine d'hommes qui se constituait dès le début du vélo. L'une des premières attaques, vers le 10e km, était la décisive. Elle était l'oeuvre de deux hommes : Frédéric Belaubre et l'Américain Mark Fretta. Se relayant parfaitement, les deux hommes conservaient l'avantage jusqu'au bout. Leurs poursuivants directs étaient au nombre de deux et de la même nationalité : les Russes Dmitriy Poliansky et Alexander Brukhankov. Ce duo, qui s'était extirpé du peloton dans le dernier tour, ne concédait qu'une trentaine de secondes sur la tête. Le gros groupe de chasse était lui pointé à une minute.

Très vite, les Russes rattrapaient les animateurs de la première heure. A mi-course, Poliansky se débarrassait de Brukhankov mais était rejoint peu après par un groupe emmené par l'Américain Jarrod Shoemaker. Le Russe continuait à s'accrocher et était le seul à être aux côtés de Bevan Docherty et Brad Kahlefeldt à un peu moins d'un kilomètre de l'arrivée. Mais, marqué par tous ses efforts, Poliansky s'avouait logiquement vaincu à 500 m du but. Incapables de se séparer, Docherty et Kahlefeldt avaient besoin du sprint pour se départager. Alors qu'il semblait battu à dix mètres de la ligne, le Néo-Zélandais retrouvait des forces insoupçonnées pour " casser" en même temps que l'Australien. La photo-finish donnait finalement Docherty vainqueur. Le bronze était aisément conservé par l'étonnant et courageux Poliansky. Dix sept secondes après le Russe, arrivait Laurent Vidal, remarquable 8e face à un plateau aussi relevé.

Rappel du classement des autres Français : Cédric Fleureton (15e), Frédéric Belaubre qui mérite malgré tout des louanges pour avoir animé la course (26e) et Yohann Vincent qui a sans doute payé ses efforts de la semaine précédente à Ishigaki (50e).

Classement

  • 1 Docherty Bevan NZL 01:50:25
  • 2 Kahlefeldt Brad AUS 1:50'25
  • 3 Polyansky Dmitry RUS 1:50'29
  • 4 Gemmell Kris NZL 1:50:39
  • 5 Justus Steffen GER 1:50'42
  • 6 Shoemaker Jarrod USA 1:50:45
  • 7 Brukhankov Alexande RUS 1:50'46
  • 8 Vidal Laurent FRA 1:50:46
  • 9 Don Tim GBr 1:50:46
  • 10 Atkinson Courtney AUS 1:50:49
  • 15 14 Fleureton Cedric FRA 1:51:23
  • 26 32 Belaubre Frederic FRA 1:52:11
  • 50 44 Vincent Yohann FRA 1:54:35