france_garcons_juniors.jpg

Le championnat de France des jeunes de duathlon s'est achevé cet après-midi par les course des juniors, qui avaient réuni 39 filles et 114 garçons. Considérés comme favoris, Emmie Charayron (Brive) et Thomas André (Ste Geneviève) ont été exacts au rendez-vous.

Tout le monde s'attendait à un cavalier seul d'Emmie Charayron, coutumière du fait. C'est ce qui s'est produit. La Briviste, nettement dominatrice à pied, aurait pu attendre tranquillement la dernière transition pour porter l'estocade. Surtout qu'elle pouvait craindre d'avoir encore dans les jambes sa prestation de la semaine passée en Coupe d'Europe. Mais la Corrézienne est une battante.

Dès le coup de pistolet ou presque, la championne d'Europe prenait la poudre d'escampette. Aux termes des 5 km, elle possédait déjà 1 minute d'avance sur Marine Bonnetaud (Poissy), 1'10 sur Cécile Mériaux (Lyon) et 1'20 sur Juliette Coudrey (Châteauroux) et Louise Thébault (Poitiers).

Le vélo voyait un beau retour de Marine Bonnetaud, revenue à une quinzaine de secondes de la leader. Les autres poursuivantes étaient nettement distancées, pointées à plus de deux minutes.

Dès les premiers hectomètres, Emmie Charayron reprenait le large pour aller décrocher sa 9e couronne nationale. Marine Bonnetaud gardait l'argent et Juliette Coudrey s'emparait du bronze grâce à une jolie fin de course.

france_filles_junior.jpg

Le podium

  • 1 Emmie Charayron (Brive) 1h00'43
  • 2 Marine Bonnetaud (Poissy) 1h02'00
  • 3 Juliette Coudrey (Châteauroux) 1h03'15

Contrairement aux filles, la première course à pied des garçons n'a pas permis de sélection, malgré les efforts de Pierre Le Corre (Sables vendée) en fin de course.

Dés le début du vélo, six hommes se détachaient : Le Corre, Thomas André et Mathieu Marteau (Ste Geneviève), Alexandre Maire (Dijon), Thibault Lieux (Ste Etienne) et Mickaël Schwitzgabel (Tri Sud 18). Ils n'étaient bientôt plus que cinq, Pierre Le Corre étant incapable de suivre le rythme imprimé par ses camarades d'échappée.

Le quintet n'était jamais revu. Les principaux piégés, relégués à 1'08 à la fin du vélo, étaient Alexandre Dallenbach (Lagardère Paris Racing), Julien Labdant et Grégoire Berthon (Neuves-Maisons).

Parmi les leaders, les plus prompts à la transition étaient Thomas André, Mathieu Marteau et Mickaël Schwitzgabel. Le premier nommé augmentait son avance au fil des hectomètres pour rallier la ligne en grand vainqueur. L'ex-Versaillais devançait sur la ligne de 33'' le Dijonnais Alexandre Maire, auteur d'un retour fantastique. Celui-coiffait à la fin Mathieu Marteau. Malheureusement, ce dernier perdait le bénéfice de ses efforts en étant disqualifié pour avoir jeté ses lunettes à pied. Dommage pour le Génovéfain, qui a accompli de gros progrès à pied durant l'hiver. Le bronze revenait donc à Mickaël Schwitzgabel devant Thibault Lieux, Benjamin Le Gall (Endurance 72) et l'étonnant Alexis Roux (Tri Sud 18).

Le podium

  • 1 Thomas André (Ste Geneviève) 54'09
  • 2 Alexandre Maire (Dijon) 54'42
  • 3 Mickaël Sschwitzgabel (Tri Sud 18) 55'20