À la radio, à la télévision, la crise est partout. Dans le milieu du triathlon également. Ainsi certaines épreuves n’auront pas lieu, faute de budget. Les athlètes, qu'ils soient pros ou amateurs, ont eux aussi du mal financièrement. Difficile de trouver des sponsors quand les marques réduisent leur budget communication. Kuota a bien voulu répondre à nos questions sur le sujet.

Jean-Charles Noël, directeur commercial de la société Valdenaire qui distribue Kuota en France, nous confie que pendant cette période de crise les chiffres ont légèrement diminué : « cela fait 6-8 mois maintenant que la fréquentation des magasins est en baisse. Moins de fréquentation signifie moins de vente. Il est tout à fait compréhensible que les gens réduisent leur budget loisirs quand ils craignent pour leur avenir. Malgré tout, nous tenons à respecter nos engagements avec les athlètes. Il n'y a eu aucune répercussion sur les dotations. Chacun d’entre eux a reçu entre 6 000 et 12 000 euros de matériel selon son profil. Laurent Vidal a par exemple obtenu 2 Kuota Kom équipés en Sram red avec des jantes carbone.

Kuota est une jeune marque qui a toujours cru au triathlon. Nous aimons la philosophie de ce sport individuel qui véhicule une image bien plus moderne que le vélo. Kuota continue malgré tout à sponsoriser une équipe Pro (ndlr : Agritubel). Pour prouver que nous croyons toujours au triathlon, je vous annonce la création du Kuota team France Triathlon. Nous sponsorisons les deux champions de France Court et Long que sont Yohann Vincent et Stéphan Bignet mais aussi Carole Péon, Laurent Vidal, Romain Guillaume et Nicolas Lebrun. Nous avons fabriqué pour eux des tenues qu’ils porteront à l’entraînement. Certains d’entre eux nous ont rejoint récemment car justement leur sponsor ne continuait plus avec eux. Pour eux aussi, il n'est pas évident de trouver des partenaires, surtout en cette période post-olympique. Ils sont contents de signer avec une société qui connaît bien le triathlon. »