Maintien, confort, respirabilité. Voilà les trois qualités que doit vous apporter un soutien-gorge ou une brassière de sport. Explications.

Brassière ou soutien-gorge ? Quand vous faites du sport, et en particulier de la course à pied, vous n'avez pas d'autre choix. Car il est bien sûr inconcevable, voire néfaste, que vous enfiliez votre soutien-gorge de ville pour courir.

Lors que vous courez, votre poitrine subit des contraintes et des chocs qui favorisent son relâchement. Un soutien-gorge aurait tendance à accentuer ce phénomène. Pour éviter un affaissement prématuré et réduire les mouvements latéraux et verticaux, vous devez absolument opter pour un soutien-gorge de sport.

Pour qu'il soit efficace, ce dernier doit limiter l'amplitude du mouvement à deux centimètres (en course à pied). Le maintien qu'il propose est donc primordial. Deux options s'offrent ici à vous en matière de structure : en croix ou en y. Reste ensuite à choisir la bonne taille pour le tour de dos et la profondeur des bonnets. Concernant ces derniers, leur taille peut vous amener à choisir un modèle plus ou moins renforcé.

Prenez soin également du confort. Le coton pourrait avoir votre priorité mais la tendance générale va vers le tissu synthétique. Ce dernier doit être respirant. Par ailleurs, évitez tout ce qui pourait vous blesser, comme par exemple les agrafes et les crochets. Les soutien-gorges de sport ou les brassières sont soit sans couture (seamless) soit avec des coutures plates, afin d'éviter les frottements désagréables. Privilégiez également les bretelles larges et réglables, si possible sans baleine.

Enfin, vous pouvez choisir un soutien-gorge ou une brassière. Cela ne joue en rien sur les qualités techniques. Tout n'est alors qu'une question de goût.