chrissie.jpg
Photo d'archives : Christophe Guiard

Pour cette nouvelle saison, Chrissie Wellington a changé beaucoup de choses, notamment son vélo et son entrâineur

La double championne du monde Ironman vient de signer un partenariat avec Cannondale. Elle roulera pendant trois saisons sur un Slice, vélo de contre-la-montre de la marque. De plus, elle a quitté son entraîneur Brett Sutton pour rejoindre Simon Lessing.

« Je pensais qu’il etait temps de changer de vélo. Pour cela, j’ai contacté un certain nombre de firmes vélo. Je voulais une marque qui m’offre non seulement le vélo mais tout le réseau de soutien qui va avec. Je connaissais quelques personnes qui pouvaient me conseiller sur l’ensemble du service qu’apportait chacune des sociétés. Cannondale venait en priorité J’ai fait des tests sur un vélo d’essai pendant un certain nombre de semaines. J’ai été très contente de ses essais et j’ai estimé qu’il me convenait parfaitement. Je me sens très à l’aise sur ce vélo. C’est la chose la plus importante pour moi. Je veux être à l’aise sur 180 km et ensuite être capable de courir un marathon très vite après. Ainsi, au début, je ne vais pas chercher à trop modifier. Mais c’est certainement quelque chose que je vais tester au cours des prochains mois. »

La Britannique souhaite encore briller à Kona et pourquoi pas battre le record de l’épreuve détenu par Paula Newby Frazer en 8h55 : « je sais que je n’étais pas loin du record en 2008. Mon temps à vélo était de 4:58 (en retirant les 10 minutes perdues pour ma crevaison). Si je pouvais gagner quelques minutes, je pense que je pourrais être bien en dessous du record. Surtout si je cours ensuite un marathon rapide (2h57 ou autour de ce temps). Je cherche à réaliser 4h55 sur le vélo cette année. La priorité sera malgré tout le titre. Pour moi, la victoire est ce qui compte le plus. Les records viennent en second lieu. Mais si je peux faire les deux, ce ne sera que du bonus. »