brown.jpg
Photo d'archives : Christophe Guiard

Ce week-end se déroulait l’Ironman de Nouvelle Zélande à Taupo. L'incroyable Cameron Brown a remporté son huitième titre sur ce même parcours.

Rien ne peut l’arrêter, Cameron Brown a fait de cette Ironman son domicile. Déjà vainqueur à sept reprises, le Kiwi espérait une huitième victoire pour le 25e anniversaire de l’Ironman de Taupo. Pourtant, sa tâche n'était pas si évidente que cela. La présence sur la start-list de ses compatriotes Kieran Doe et Terrenzo Bozzone laissait augurer un beau combat. Las, Doe a finalement déclaré forfait avant le départ suite à des problèmes de ventre. Ne restait donc que le Rookie Terrenzo Bozzone, champion du monde de la distance 70.3.

Après une natation et un vélo groupé entre Brown, Bockel, Bozzone, Stephen Bayliss et Jan Raphael, il a fallu attendre les 40 derniers km pour voir une échappée. Elle était l'œuvre de Dirck Bockel, parti seul en fournissant un gros effort. Le sociétaire du Triathl’aix, prenait vite 3’ d’avance mais il paiera ses efforts par la suite. Cameron Brown, en véritable métronome, rétablissait la situation en effectuant le marathon en 2h44. Non seulement il s'imposait pour la 8e fois mais il battait également le record de l’épreuve en 8h18. Derrière lui, Bozzone et Bockel, tous les deux néophytes sur la distance, se sont battus pour la deuxième place, revenue finalement au Kiwi.

“ J'ai connu des hauts et des bas aujourd’hui, surtout dans la seconde moitié de la course où j’ai dû me battre,” a déclaré Cameron Brown. “ Une fois que j’ai eu passé Dirk (Bockel), j’ai de suite essayé de mettre le plus d’écart possible entre lui et moi. Je courais avec la peur au ventre sur les derniers kilomètres. Vous ne savez jamais si les crampes vont survenir ou un autre problème surgir. De plus, vous ignorez comment les autres terminent la course derrière. Je voulais gagner aujourd’hui. Le record est un bonus et est la résultante des efforts produits à l’entraînement avec mes entraîneurs Brendon Cameron et Mark Bone. Cela n’a pas été facile. Mais cela montre que ce que nous avons mis en place est du bon travail, en particulier sur le vélo. Ma course d’aujourd’hui a été formidable. Maintenant, j'aspire à quelques semaines de repos. ”

Classement Hommes :

  • 1.Cameron BROWN 8:18:04
  • 2. Terenzo BOZZONE 8:25:36
  • 3. Dirk BOCKEL 8:27:11
  • 4. Jan RAPHAEL 8:32:31
  • 5. Richard USSHER 8:35:55
  • 6. Stephen BAYLISS 8:38:29
  • 7. Mike NEILL 8:44:50
  • 8. Shingo TANI 9:00:14
  • 9. Bevan MCKINNON 9:01:14
  • 10. Marc PSCHEBIZIN 9:03:01