Vittel_arrive_garcons.jpg

Photo : Christophe Guiard

De notre envoyé spécial. A couper le souffle. La finale masculine de l'aquathlon a tenu en haleine jusqu'au bout les nombreux spectateurs présents. La victoire s'est jouée au sprint entre Aurélien Raphaël et Vincent Luis. C'est cette fois l'aîné qui a décroché la palme. Dix secondes derrière, Belaubre a décroché le bronze.

La natation a d'abord été menée par Alexandre Dallenbach, qui est ensuite rentré dans le rang. Le Racingman abandonnera d'ailleurs aux termes des 250 m (problème de tendon). C'est finalement Aurélien Raphaël qui s'est extrait le le premier de l'eau après 2'40 d'efforts, juste devant Vincent Luis et Antoine Febvay. Auteur d'une transition moyenne, Frédéric Belaubre perdait quelques précieuses secondes.

Après avoir tenu 1 tour en compagnie des deux Génovéfains, Antoine Febvay lâchait subitement prise. Une vingtaine de mètres derrière, Belaubre et le Racingman Mehdi Essadiq tentaient de recoller.

En tête, peu après la mi-course, Vincent Luis portait une accélération qui surprenait Aurélien Raphaël qui ne l'avait pas vu venir. Après avoir concédé quelques mètres, ce dernier recollait sans trop de problème. La victoire allait se jouer au sprint. Le plus malin a été cette fois Aurélien Raphaël qui a laissé son coéquipier l'emmener avant de venir le coiffer sur la ligne. Par la même occasion, il reprenait un titre que Vincent Luis lui avait chipé l'an passé mais également le record, amélioré pour une seconde (5'53 contre 5'54).

Le podium était complété par Frédéric Belaubre, qui n'a jamais eu sa chance pour la victoire. Suivent ensuite le Marocain Essadiq, le régional de l'étape, Antoine Febvay désormais licencié à Mulhouse, le Pisciaciais Cédric Davin et enfin la surprise du jour, le Lyonnais Aldrick Pagay.

Vittel_George.jpg

Peu avant les finales, s'est déroulé la traditionnelle course des patrons. Etaient engagés dans cette course, l'ancien coureur cycliste Jean-Patrick Nazon, qui habite à une 30 km du site (NDLR : il finira 2e de l'épreuve), le champion de France GT3 sur Lamborghini, Antoine Leclerc ainsi que Georges Belaubre, que l'on ne présente plus.

Vittel_Nazon.jpg

Des courses avenir étaient également au programme. Près de 150 jeunes y ont participé.

Vittel_enfants.jpg