L’ITU a annoncé cette semaine le lieu des championnats d’Afrique de triathlon. C’est finalement Durban (Afrique du Sud) qui accueillera cette manifestation, succédant ainsi à la ville tunisienne de Yasmine Hammamet.

La précédente édition avait été dominée par l’Afrique du Sud, seule nation phare et l’une des rares à pratiquer le triathlon sur ce continent. Logiquement, c’est elle qui avait envoyé la délégation la plus importante (17 participants). Grâce à Mari Rabie et Hendrik De Villiers, elle a remporté le titre à la fois chez les hommes et chez les femmes.

Rappelons que le premier championnat d’Afrique a eu lieu en 1993 (déjà en Afrique du Sud). La naissance de la fédération africaine date de la même année. A l’époque, seules 4 fédérations nationales composaient l’ATU : le Zimbabwe, l’Ile Maurice, la Namibie et bien sûr l’Afrique du Sud. Des athlètes ayant marqué l’histoire du triathlon viennent d’Afrique : le Sud-Africain Simon Lessing ou encore la Zimbabwéenne Paula Newby Frazer